Al-Sissi reçoit le président du Parlement arabe et examine les dossiers de la Nation arabe

Test Acount Samedi 16 Janvier 2021-18:49:29 Actualités
 Al-Sissi reçoit le président du Parlement arabe et examine les dossiers de la Nation arabe
Al-Sissi reçoit le président du Parlement arabe et examine les dossiers de la Nation arabe

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu hier samedi  le président du Parlement arabe, Adel Abdel Rahmane Al-Assoumi. C'était en présence du président de la Chambre des députés, Dr Hanafi Al-Guébali, et du ministre des Affaires étrangères, Sameh Choucri, a déclaré le porte-parole de la Présidence de la République, l’ambassadeur Bassam Radi sur sa page officielle sur Facebook.

La rencontre s’est notamment focalisée sur le renforcement du rôle du Parlement arabe en faveur du dialogue et de la démocratie. 

Le Chef de l’Etat a souhaité la bienvenue en Egypte à M. Al-Assoumi, soulignant le plein appui de l’Egypte au Parlement arabe, étant donné que c’est une tribune qui réagit en soutien aux préoccupations  des peuples arabes à l’égard des différents dossiers vitaux. Et de rappeler son rôle qui contribue à renforcer la stabilité en tant qu'une force motrice populaire de l’action arabe.

Al-Sissi a poursuivi en soulignant que le Parlement arabe est aussi un partenaire au service des intérêts suprêmes de la Nation arabe, oeuvrant à resserrer les liens entre les peuples. 

Pour sa part, le président du Parlement arabe a exprimé sa joie d’avoir été reçu par le Président Al-Sissi, et loué le rôle de l’Egypte pour booster l’action arabe commune à tous les niveaux. Et d’ajouter que le Parlement arabe peut bénéficier de l’expérience égyptienne pionnière dans le domaine parlementaire.  

Le président du Parlement arabe a également salué le processus de développement inédit en Egypte à l’heure actuelle sous la houlette du Président Al-Sissi. 

Al-Assoumi a en outre mis l’accent sur le rôle d’Al-Sissi dans la sauvegarde de la sécurité nationale arabe. "Un rôle qui s’est révélé clairement au cours des dernières années, notamment lors des interventions étrangères en Libye. Et qui a permis de réduire fortement les dangers", a-t-il souligné.

Dans ce contexte, le Raïs a assuré que sa ligne d’action annoncée avait pour objectif de maintenir l’équilibre et le caractère politique de la crise libyenne, soulignant que l’unification des positions permettrait aux pays arabes de sauvegarder la sécurité arabe dans les différents dossiers.

en relation