Venise déjà inondée redoute une nouvelle marée haute dévastatrice

Walaa Al-Assrah Lundi 18 Novembre 2019-12:41:48 Actualités Internationales
Des touristes sur la place Saint-Marc à Vénise le 16 novembre 2019
Des touristes sur la place Saint-Marc à Vénise le 16 novembre 2019

Venise déjà inondée redoutait hier dimanche une nouvelle montée des eaux, la troisième en moins d’une semaine après deux marées hautes qui ont dévasté la “Sérénissime”, placée en état d’urgence, rapporte l’AFP.

Après un bref répit samedi, les services météorologiques prévoyaient une nouvelle “acqua alta” à 1,60 mètre pour hier dimanche à la mi-journée, un niveau toujours dangereux.

Vendredi, la marée haute avait atteint 1,54 mètre et conduit à la fermeture pendant plusieurs heures de l’emblématique place Saint-Marc. Et mardi soir, Venise avait connu sa pire marée haute en 53 ans, à 1,87 m, soit le deuxième record historique derrière celui du 4 novembre 1966 (1,94 m). L’eau a envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au patrimoine mondial par l’Unesco, l’inondant à 80%.

La plupart des distributeurs de billets étaient hors d’usage samedi dans la ville.

“Venise est dévastée, il y a pour un milliard (d’euros) de dégâts”, a déclaré le maire Luigi Brugnaro.

L’équipe de football d’Italie s’est rendue dans la ville samedi pour montrer sa solidarité. “Venise survivra aussi à ça. Comme un athlète gravement blessé qui finit par se relever”, a déclaré l’ancien international Gianluca Vialli.

“C’est choquant de voir cela, d’avoir de l’eau jusqu’aux genoux”, a dit à l’AFP Oscar Calzada, un touriste mexicain de 19 ans.

en relation