Nestle

« Servir pour un sourire ! »

Ghada Choucri Mercredi 08 Mai 2019-11:29:20 Jeunesse
« Servir pour un sourire ! »
« Servir pour un sourire ! »

Le premier samedi du mois de mars les étudiantes du Collège du Sacré-Cœur d’Héliopolis ont organisé leur première Journée d’Atelier de Service.   

La Journée est en effet la suite de l’activité sportive entamée l’année dernière qui était le Marathon, et dont les revenus étaient consacrés aux activités bénévoles effectuées au quartier « Zarayeb », une bidonville cairote située au sud de la capitale, à mi-chemin entre le gouvernorat de Helwan et le quartier de Maadi.

Cette année, les stades étant pris pour le Championnat des Nations africaines, le projet risquait d’être interrompu. Par contre, avec l'aide de l’équipe de cours de vie, et l’encouragement de la directrice du Collège « Mme. Marie Kallini », est venue l’idée de « servir pour un sourire », soit la concrétisation des idées et concepts tant enseignés.

Le thème du service consistait donc à déployer un effort en faisant don non seulement de son argent, mais aussi et surtout de son temps avec amour et générosité.

C’est pourquoi le Sacré Cœur Héliopolis tenait plutôt à l’idée d’entreprendre un travail manuel en vue de rendre un service plus personnalisé aux familles nécessiteuses, de la part de chacune des étudiantes intéressées.

Le défi consistait à apprendre aux jeunes filles d’ouvrir grands les yeux et le cœur pour découvrir les besoins pressants de leurs frères et sœurs en détresse. Un besoin commun s’imposait suite à la visite effectuée aux familles vivant à « Zarayeb » : les intérieurs délabrés de ce bidonville étaient dépouillés de tout meuble ou moyen de confort. C’est pourquoi la décision a été rapidement prise de fournir uniformément aux familles du quartier des « tabliahs » (tables basses pour s’asseoir autour par terre), des coussins pour reposer la tête, des boîtes de provisions contenant l’essentiel des vivres (pâtes, riz, thé, etc…); et enfin un geste de gentillesse envers les enfants dénués du quartier, consistant à leur distribuer de petits jouets.

A l’issue de cette journée où la cour du collège a été transformée en atelier à tâches multiples, les filles du SCH ont réussi de fabriquer : 50 tables basses fabriquées par un travail de menuiserie, rassemblées puis peintes par les étudiantes, 90 grands coussins rembourrés de fibre et cousus aux mains des étudiantes, 100 boîtes de provisions préparées, et enfin,140 emballages de jouets pour enfants, le tout préparé par les étudiantes elles-mêmes. Il faudrait également mentionner que l’arrivée de certains parents d’élèves au cours de la journée a ajouté une touche familiale agréable qui enflammait l’enthousiasme des jeunes.

 Cette journée avait pour but de témoigner à nos frères et sœurs du dit quartier notre solidarité et notre esprit d’entraide en vue de parvenir à un monde meilleur ou du moins embellir notre monde, en garantissant un minimum de jouissance et de conservation d’une véritable dignité humaine.

Bravo ! les filles du SCH, dans l’attente de plus d’initiatives et de brillants achèvements.

en relation