Nestle

“Edex 2018” : Qui possède les clefs de la puissance est capable de faire la paix

Test Acount Mardi 04 Décembre 2018-15:02:39 Actualités
Le Président Abdel Fattah Al-Sissi en photo de famille avec les représentants et les responsables des pays participant au Salon de l’armement “Edex 2018”
Le Président Abdel Fattah Al-Sissi en photo de famille avec les représentants et les responsables des pays participant au Salon de l’armement “Edex 2018”

Le Président de la république Abdel Fattah Al-Sissi a inauguré, hier lundi, le Salon de l'armement Edex 2018 pour les industries de défense, en présence d'une kyrielle de responsables militaires égyptiens et étrangers, représentant les différents pays du monde, dont les Emirats Arabes, Oman, le Soudan, la France, la Grèce, Chypre, le Soudan du Sud, le Cameroun, la Corée du Sud et la Somalie, ainsi des chefs d'état-major et des ministres de la Défense  et de la Production militaire de plusieurs autres pays amis.

La cérémonie d'ouverture a commencé par la diffusion d'un documentaire sous le titre : "L'Egypte... la force et la paix".

Le Chef de l'Etat avait visité les différents pavillons et halls d'exposition du Salon. Il s’est prêté à une explication faite par les responsables de chaque pavillon, et a commencé par visiter le pavillon égyptien. Le Président, faisant ce tour du Salon Edex, a également tenu à visiter les pavillons saoudien et émirati.

Edex 2018, est le premier Salon du genre en Afrique Centrale et du Nord. Les experts et participants au Salon ont notamment salué la capacité de l'Egypte à organiser un pareil événement, ainsi que sa capacité à organiser des événements de haut niveau et importants pour la paix et la stabilité.

Le ministre égyptien de la Défense, le général d'armée Mohamed Zaki, a affirmé dans son allocution pronconcée, à l'occasion de l'inauguration du Salon, que l'Armée égyptienne est une des plus puissantes et qu'elle est plus grande que n'importe quel enjeu ou risque quelle que soit sa portée. "L'Armée égyptienne se caractérise par sa force et son unité. Elle œuvre toujours à se développer et à faire évoluer ses capacités par les mains de ses fils en coopération avec la famille internationale", a-t-il souligné. Et le général Zaki de renchérir : "L'Armée égyptienne sera toujours la gardienne et la protectrice de la nation". Le général Zaki a expliqué que l'Egypte cherche à posséder la force pour extirper le terrorisme et contrer toute agression, affirmant que l'Egypte est un pays qui aime la paix et qui cherche à établir la sécurité.

Le ministre de la Défense a ensuite salué le Président de la République pour son intérêt à tenir un pareil Salon important sur les plans régional et international, puisqu'il constitue une occasion pour affirmer la capacité productive de l'Egypte sur le plan de l'armement. Cette exposition est aussi une preuve de la place importante qu’occupe l'Egypte dans la région.

Le ministre de la Défense a souligné que la conjoncture affirme que la paix exige forcément une puissance pour la protéger et pour garantir sa pérennité. "Celui qui possède les clefs de la force est capable de faire la paix", a-t-il martelé.

Parallèlement, la ministre française des Armées, Florence Parly, a commencé hier, une visite officielle en Egypte, dans le cadre d'une tournée incluant également le Koweit, et ce à la lumière des partenariats stratégiques établis par la France au Moyen et au Proche-Orient.

Le ministère égyptien de la Défense a indiqué hier dans un  communiqué que le Président Al-Sissi doit recevoir Parly lors de sa visite au Caire.

La ministre française doit également rencontrer son homologue égyptien de la Défense pour s'entretenir de la coopération particulière entre l'Egypte et la France et de l'évolution des dossiers régionaux importants, notamment celui de la Libye.

Florence Parly doit avoir aussi des rencontres avec les industriels français qui entretiennent des relations de coopération avec l'Egypte.

en relation