Nestle

“Le monde fatimide” visite Toronto au Canada

Soha Gafaar Samedi 24 Mars 2018-19:05:19 Archéologie
Exposition du monde fatimide
Exposition du monde fatimide

Le musée Agha Khan des arts et de culture islamiques à Toronto au Canada a accueilli l’exposition « Le monde Fatimide » qui dévoile les secrets de 1000 ans dans l’histoire du Caire. Cette exposition a déjà commencé mardi dernier et durera jusqu’au mois de juillet prochain.

Le directeur du musée, M. Henry S. Kim, a beaucoup apprécié le rôle joué par le ministère des Antiquités égyptiens pour mettre en disposition de l’exposition ces pièces précieuses. D’un part, cela présentera aux Canadiens à contempler ces beautés historiques et d’autre prouve le renforcement des relations bilatérales entre l’Egypte et le Canada dans le domaine de l’archéologie. Tout en qualifiant les efforts déployés de la Fondation d’Agha Khan en Egypte d’extraordinaire pour les préparatifs de cette exposition.  M. Kim a indiqué que le musée comprend une collection de pièces importantes qui jettent la lumière sur les arts et le patrimoine islamique.

Outre, le PDG du musée, le prince Amyn Agha Khan a exprimé sa joie profonde à propos de cette exposition, en adressant son remerciement au ministre des Antiquités, Dr Khaled Al-Annani, et la délégation du ministère au Canada. Son altesse a de même signalé que la période fatimide a témoigné une variété à tout azimut surtout dans les sciences, l’art et la culture.

D’ailleurs, la lieutenante gouverneure de la province d’Ontario, Mme Elizabeth Dowdeswell, a souligné l’importance d’exposer les différentes civilisations à Ontario, en expliquant que cette opportunité est grandiose pour offrir aux citoyens de voir la richesse du monde fatimide.  Le chef de la délégation égyptienne à Canada, Dr Moustafa Amin, a qualifié cette exposition d’extraordinaire car elle reflète la coopération culturelle entre les deux pays. « L’exposition renferme des pièces exceptionnelles datant toutes de la période fatimide », a-t-il dit. Et de poursuivre que le musée islamique au Caire comprend de son part des pièces légendaires et fabuleuses de l’art islamique dans le monde entier.  Le directeur des recherches scientifiques à la Fondation d’Agha Khan, Dr Assa Allah Souran, a indiqué que la période fatimide se caractérisait par une tolérance absolue. « Les Fatimides possédaient un style incomparable dans l’art, qui était très distingué à travers leurs dessins sur les pièces antiques », a-t-il noté.

en relation