Nestle

Adolescence Les sautes d’humeur ne sont pas toujours liées aux hormones !

Mercredi 28 Mars 2018-21:41:04 Jeunesse
Adolescence : Les sautes d’humeur ne sont pas toujours liées aux hormones !
Adolescence : Les sautes d’humeur ne sont pas toujours liées aux hormones !

On ne peut expliquer, par les variations d’hormones, les sautes d’humeur et les changements de comportement social des adolescents, souligne cette étude de l’Université de Buffalo qui met en perspective l’adolescence comme une période globalement critique et à de multiples égards. Des conclusions, présentées dans la revue Current Biology, issues d’un modèle animal dont les chercheurs programment la puberté et qui présente des changements similaires indépendamment du moment de sa puberté.

L'adolescence est une période critique de développement, la pensée complexe se développe, de nombreux «troubles» de santé mentale émergent avec des comportements à risque, dont l'usage de drogues. C’est aussi le moment où les relations sociales se déplacent de la famille vers les pairs. Les hormones de reproduction qui se développent pendant la puberté ne sont pas responsables des changements dans le comportement social durant l'adolescence: «Ces changements semblent indépendants des hormones pubertaires et ne sont pas déclenchés par la puberté, nous ne pouvons donc pas blâmer les hormones», commente Matthew Paul, professeur au département de psychologie et auteur principal de l’étude. Alors qu’il est complexe de démêler les changements déclenchés ou pas par la puberté, l’équipe a utilisé un modèle animal pour son étude et a eu l’idée de décaler puberté et adolescence de manière à pouvoir identifier leurs effets respectifs.

L'adolescence est un «concept» plus large qui englobe la puberté: Quel rôle spécifique joue la puberté dans le développement de l'adolescent? Quels sont les changements déclenchés par les hormones pubertaires et quels sont les changements sans rapport avec les hormones? La puberté est le processus par lequel se développe la capacité de reproduction. Elle est déclenchée par l'activation de l'axe reproducteur, responsable du développement de la capacité de reproduction, de l'apparition de caractères sexuels secondaires et de l'augmentation des hormones gonadiques. L'adolescence est un «concept» plus large qui englobe la puberté, mais comprend également les changements cognitifs, sociaux et émotionnels qui se produisent au cours de l'adolescence.

Contrôler le développement de la puberté sur un modèle animal: parce que la puberté et l'adolescence se produisent simultanément, savoir si la puberté provoque des changements de comportement des adolescents ou coïncide simplement avec ces changements a été possible grâce à ce modèle animal, le hamster sibérien, chez qui les chercheurs sont capables de contrôler le moment de la puberté. Les hamsters sibériens nés au début de la saison de reproduction (lorsque les jours sont les plus longs) passent rapidement l’étape de la puberté pour se reproduire cette année-là. Ceux qui sont nés tard dans la saison de reproduction (quand les jours sont plus courts) connaissent un retard de la puberté pour ne pas donner naissance au milieu de l'hiver. Le contrôle de la quantité de lumière à laquelle le hamster est exposé en laboratoire retarde l'arrivée de la puberté : ainsi la puberté survient vers l'âge de 30 jours chez les hamsters plus exposés et d'environ 100 jours ou plus tard chez les hamsters moins exposés. L’équipe a pu ainsi observer les changements de comportement spécifiques à chaque groupe et a pu déterminer si ces changements interviennent exactement à la puberté.

Des changements de comportement indépendants du moment de la puberté: or chez le hamster, un changement de comportement «typique» du passage à l’âge adulte est le passage du jeu au rapport de force. Or les chercheurs constatent que cette transition a lieu au même moment pour les animaux à puberté précoce ou à puberté tardive, donc indépendamment du moment de la puberté. Ainsi, pour certains hamsters, cette transition du comportement est achevée bien avant le début de la puberté. «Une découverte surprenante alors qu’on pense généralement que les hormones pubertaires sont responsables des changements qui interviennent à l'adolescence»

«Des résultats importants pour mieux comprendre la santé mentale des adolescents et pour mieux pouvoir prévenir les troubles de santé mentale pendant cette période critique de la vie».

en relation