A Palerme, le tennis pro redémarre sous haute surveillance, cinq mois plus tard

Aya Magdi Mardi 04 Août 2020-14:58:44 Sports
La joueuse de tennis tchèque Petra Kvitova lors d'un tournoi d'exhibition le 26 mai à Prague
La joueuse de tennis tchèque Petra Kvitova lors d'un tournoi d'exhibition le 26 mai à Prague

Une compétition discrète, mais scrutée : après cinq mois d’interruption en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, le tennis professionnel reprenait sous haute surveillance avec le tournoi WTA de Palerme à partir d’hier lundi, à quelques semaines d’un délicat enchaînement US Open/Roland-Garros, selon l’AFP. 8 mars: c’est la date à laquelle remontent les derniers matches officiels sur les circuits professionnels, en l’occurrence deux finales dames, à Lyon, en France, et à Monterrey, au Mexique. Depuis, plus de son et plus d’image, exhibitions en tous genres mises à part, à cause de la crise sanitaire mondiale qui chamboule complètement la saison 2020. Le prestigieux tournoi californien d’Indian Wells a été le premier à être annulé début mars. Ont suivi le report à l’automne de Roland-Garros (27 septembre-11 octobre) et l’annulation historique de Wimbledon, en plus des suspensions à rallonge des circuits ATP et WTA. Si on sait désormais qu’aucun tournoi n’aura lieu en Chine d’ici la fin de l’année, la lumière est réapparue mi-juin, quand l’US Open a acté son maintien à ses dates initiales, à partir du 31 août, mais à huis clos et amputé de ses qualifications, et que WTA et ATP ont fixé une date de reprise en ce même mois d’août, dès le 3 côté dames. Les joueurs doivent eux patienté jusqu’au 22.

 

en relation