Abou Hourayra et Muslim, transmetteur des perles de l'Islam, les hadiths

Dr Nesrine Choucri Mercredi 30 Mai 2018-13:26:24 Chronique et Analyse
Abou Hourayra et Muslim, transmetteur des perles de l'Islam, les hadiths
Abou Hourayra et Muslim, transmetteur des perles de l'Islam, les hadiths

Transmettre un hadith est une grande responsabilité. Pour cela, il fallait que ce soit une personne qui ait connu le Prophète et qui soit intègre. Les transmetteurs des hadiths les plus connus sont Abou Hourayra et Muslim. En effet, l’Islam est riche en personnages qui l’ont marqué. Mais, qui sont-ils? Quelles étaient leurs œuvres? Comment ont-ils marqué l’Islam?

Nous vous présentons aujourd’hui Abou Hourayra et Muslim, deux hommes intègres qui ont rapporté les hadiths du prophète. Abou Hourayra éprouve beaucoup d'affection pour les animaux, et plus particulièrement pour les chatons: il en garde d'ailleurs constamment un en sa compagnie; c'est ce qui explique son surnom (qui signifie littéralement "le père des chatons"), qui lui a été donné par le Prophète. Abou Hourayra se convertit à l'Islam en l'année de Khaybar alors qu'il appartenait au chef de la tribu des Daws; At-Toufayl. Cette tribu vivait dans la région de Tihamah qui s'étendait le long de la mer Rouge, au sud de l'Arabie Saoudite.Toute sa vie durant Abou Hourayra se comporta avec gentillesse et courtoisie envers sa mère. Chaque fois qu'il sortait, il s'arrêtait au seuil de sa chambre pour lui dire: «La paix soit sur toi mère ainsi que la clémence et la bénédiction divine». Elle répondait par: «Et sur toi soit la paix, mon fils, ainsi que la clémence et la bénédiction divine.»

Souvent, il ajoutait: «Que Dieu soit miséricordieux envers toi tout comme tu m'as soigné lorsque j'étais enfant». Elle répondait: «Que Dieu soit miséricordieux envers toi comme tu m'as délivrée de l'erreur alors que j'étais vieille.» Abou Hourayra encourageait toujours les comportements doux et bons envers les parents.

Un jour, il vit deux hommes, l'un plus vieux que l'autre marchant ensemble. Il demanda au plus jeune: «Qui est cet homme pour toi»

- Mon père, répondit-il.

- Ne l'appelle pas par son nom. Ne marche pas devant lui et ne t'assois pas avant lui, conseilla Abou Hourayra.

Les hadiths qu'il rapporte du Prophète

Pendant les quatre années qu'il passa en compagnie du saint Prophète, Abou Hourayra réussit, grâce à sa formidable mémoire, à mémoriser les joyaux de sagesse émanant de la bouche du Prophète. Conscient de son don, il décida de l'employer au service de l'Islam. Cette faculté, Abou Hourayra va l'utiliser au service de la propagation des enseignements prophétiques. Abou Hourayra (que Dieu l'agrée) passait une grande partie de son temps en exercices spirituels et d'actes de dévotion pour Dieu.

Lui, son épouse et sa fille avaient l'habitude d'effectuer Qiyâm Al-Layl (c'est-à-dire passer la nuit en prières et divers actes d'adoration). Il veillait pendant un tiers de la nuit, son épouse un tiers et sa fille un autre tiers. Ainsi, pas une heure de la nuit ne s'écoulait dans la maison d'Abou Hourayra sans dévotion, dhikr ou prière. Après la mort du Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur Lui), il est soucieux de la transmission des hadiths.

 

Muslim, quant à lui, est né en Iran à Nichapur vers 821 et il est décédé le 6 mai 875. Il est l’auteur du second des deux recueils des hadiths les plus connus de l’Islam. Ce recueil est appelé «La collection authentique de Muslim», fréquemment appelé «Sahih Muslim».

L’œuvre principale de Muslim est «Sahih Muslim». L’authenticité de ce recueil de hadiths est reconnue. L’auteur précise qu’il a tiré son recueil d’entre 300000 hadiths en 15 ans.

Les études sur cet ouvrage sont nombreuses. Ce livre, avec ses 54 chapitres, est complémentaire de celui d'Al-Bukhari, un autre savant islamique qui a regroupé les hadiths.

 

Qu'est-ce qu'un hadith?

Le hadith est la parole du Prophète Mohammad transmise par ses compagnons, et qui concerne un fait, une circonstance, un acte, une interdiction ou une approbation du Messager de Dieu.L'ensemble des hadiths constitue la Sunna An-Nabawuyah: la tradition prophétique. Un hadith est composé de deux éléments fondamentaux et essentiels dans sa valeur de classification, qui permet les trois degrés d'authenticité connus à ce jour.Le premier élément est: la chaine de transmission qui est la première partie du hadith.Le deuxième élément est le texte en lui-même, le récit, la parole du Prophète Mohammad.

Pour un aperçu global des conditions de classification et de validité des hadiths, on peut noter quatre conditions distinctes et essentielles:

- La continuité dans la chaine de transmission: ici le transmetteur est unique et rapporte un fait dont il était lui-même témoin. Donc l'authenticité ne fait pas défaut. Mais lorsqu'il s'agit d'un hadith dont les transmetteurs sont nombreux, il faut pouvoir remonter jusqu'à la source du hadith.

- Les rapporteurs du hadith: ils doivent être intègres et véritablement honnêtes. Leur exemplarité et leur honorabilité doivent être sans failles, connues et reconnues par un grand nombre. Il est évident que l'on ne peut pas considérer que la parole du Prophète soit rapportée par une personne dont la moralité et l'honorabilité sont sujets de discussion et de controverses.

- L'infaillibilité de ceux qui transmettent l'information: «A-Dhâbd» (la certitude). Il faut que la personne qui transmet le hadith soit exemplaire en termes de capacité intellectuelle. La mémorisation des faits transmis doit être parfaite, juste et véritable.

La dernière condition se rapporte surtout au texte lui-même, rapporté et qui doit être dénué de tous défauts.

Lorsque toutes ces conditions sont réunies, le hadith est classé: Hadith Sahih (authentique).

S'il manque une seule condition, il est alors classé: Hadith Hassan (bon).

Mais s'il manque plusieurs conditions, alors il est classé: Hadith Dha'if (faible).

Ainsi, lorsqu'on fait référence à un hadith, il est nécessaire de prendre ces conditions en considération pour éviter toute erreur.

en relation