Nestle

Aboul Enein appelle à la création d’un Institut mondial de religions

Test Acount Dimanche 10 Février 2019-14:14:20 Actualités nationales
Mohamed Aboul Enein
Mohamed Aboul Enein

La refonte du discours religieux et la rectification des concepts erronés pour faire propager la tolérance est un objectif ultime pour lequel se multiplient les démarches de l'Etat.

C'est dans ce cadre que le président d'honneur du Parlement euro-méditerranéen, Mohamed Aboul Enein, également président de la Haute Autorité consultative du Conseil économique arabe, a appelé à la création d'un Institut mondial de religions, qui parviendrait à rectifier les faux concepts que les parties obscurantistes ont propagés.

Aboul Enein a lancé cet appel, en marge des activités de la Conférence mondiale sur la Fraternité humaine, récemment organisée à Abou Dhabi et dont le but était de réajuster le concept du discours religieux à l'échelle mondiale et d'élaborer des législations nouvelles, par les Parlements du monde et l'ONU et sous le parapluie d'Al-Azhar et du Vatican, en vue de criminaliser le blasphème des religions.

Aboul Enein a notamment parlé de la visite du Pape du Vatican en Egypte en 2017, affirmant qu'elle avait envoyé un fort message au monde entier sur les grandes valeurs de tolérance et d'amitié entre les religions, et a mis au clair la sécurité dont jouit l'Egypte.

Il a souligné que le Président Al-Sissi est le premier à avoir appelé à la refonte du discours religieux pour rectifier son concept, jetant la lumière sur le fait que les jeunes en Egypte sont bien cultivés, possédant des principes religieux de tolérance et de modération, qu'ils sont conscients et ont la détermination de corriger les faux concepts autour de la religion que les terroristes exploitent dans leurs actes criminels.

Aboul Enein a ensuite rendu hommage au Grand Imam d'Al-Azhar, Dr Ahmed Al-Tayeb, vantant ses valeurs et ses principes, et affirmant qu'il est un grand symbole de l'islam, qui cherche à changer le discours religieux pour faire propager les vrais principes de l'islam basés sur la tolérance et la modération. Aboul Enein a ajouté que le grand défi  auquel est confronté le monde, est d'affronter les forces du mal qui manipulent la religion et l'utilisent pour servir leurs mauvais desseins et leurs actes barbares et terroristes.

La politisation de la religion pour servir d'autres intérêts est une question très alarmante, s'est-il indigné, affirmant que l'essentiel est de combattre la pensée par la pensée et que l'Egypte possède une expérience unique de coexistence pacifique et de tolérance.

En ce qui concerne l'économie nationale, Aboul Enein a souligné que le Président Al-Sissi possède de grandes et remarquables qualités pour diriger la croissance économique vers le meilleur, à travers des plans de réformes exécutées par le gouvernement égyptien, rappelant que le Président avait donné l'exemple au monde en exécutant de nombreux projets nationaux en un temps record.

Sur le plan de la dimension africaine, Aboul Enein a affirmé que le Président Al-Sissi jouit de la confiance des pays africains et qu'il pratique un système et une vision globale de travail sérieux, et que l'Afrique possède de grandes potentialités. Le Président pourra donc établir une vision autour de la coopération économique pour bénéficier des grandes potentialités et développer l‘infrastructure du continent, a-t-il conclu.

en relation