Nestle

Ahmed et Hadir se préparent pour le prix d'Intel ISEF sur le cancer de peau

Ghada Choucri Mercredi 11 Avril 2018-22:02:46 Jeunesse
Ahmed et Hadir se préparent pour le prix d'Intel ISEF sur le cancer de peau
Ahmed et Hadir se préparent pour le prix d'Intel ISEF sur le cancer de peau

La jeune génération de l'Egypte ne cesse d'éblouir le monde. Deux élèves du gouvernorat de Kafr El-Cheikh sont arrivés à un traitement pour le cancer de peau. Ahmed Matar et Hadir Aboul Seoud ont remporté le prix de l'exposition internationale de Genève en Suisse, l'année dernière. 154 pays avaient participé à cette exposition et la médaille d'or étaient à eux, outre un diplôme dans le domaine de la médecine pour leur projet présenté sur le cancer de peau.

Les deux ardents ont également remporté le prix Ibn El-Haytham en Egypte, organisé par  le ministère de l'Education et de l'Enseignement et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Actuellement, les scientifiques en herbe se préparent pour participer à un nouveau concours scientifique, celui d’Intel ISEF, qui sera tenu aux Etats-Unis, plus précisément à Pennsylvanie, ville de Petersburg. Leur projet porte toujours sur le cancer de peau, notamment le mélanome, un des plus dangereux cancers de peau.

Leur recherche est intitulée, "Traitement du cancer de peau, en dépendant des fréquences naturelles de cytoskeleton des cellules du mélanome", en anglais, "Skin Cancer therapy depending on melanoma cytoskeleton".

De son côté, Hadir Aboul Seoud a affirmé que le travail d'équipe avec Ahmed était réussi et à aider les deux a arriver à ce traitement, mais d'autres parties leur a aidé à réaliser leur tâche, comme les facultés sui leur a offert leurs laboratoires pour pouvoir travailler.

Hadir a également affirmé à la presse locale que le cancer de peau est un des plus dangereux cancers où 75% meurt et 25%, des tumeurs poussent dans d'autres parties du corps. C'est pourquoi la jeune fille est contente de pouvoir freiner ce danger.

Pour Ahmed, il a souligné qu'il s'intéresse de représenter l'Egypte lui avec sa collègue sur une échelle mondiale, alors qu'il ne pouvait jamais oublier l'encouragement du président Abdel Fattah Al Sissi, lors du Forum des jeunes du monde, tenu à Charm El-Cheikh, l'année dernière. Selon lui, être honoré par le président reflète l'intérêt qu'accorde le président aux jeunes créateurs.

Dans le même contexte, Matar a indiqué que l'intérêt accordé à la recherche scientifique de la part des responsables a augmenté ces dernières années, ce qui a encouragé de plus de jeunes à se lancer dans des expériences scientifiques et aboutir à des créations qui servent l'humanité.

en relation