Al-Sissi : L’Egypte a besoin de tous ses enfants pour se développer

Test Acount Mardi 15 Octobre 2019-17:43:05 Actualités
Al-Sissi avec un groupe d’investisseurs égyptiens résidant à l’étranger
Al-Sissi avec un groupe d’investisseurs égyptiens résidant à l’étranger

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu hier mardi un groupe d’investisseurs égyptiens résidant à l’étranger. «L’Egypte a besoin de tous ses enfants que ce soient ceux vivant en Egypte ou expatriés afin de contribuer au développement et ainsi améliorer les conditions économiques », a dit le Chef de l’Etat à ses invités. La délégation regroupe des participants à la 5e conférence «L’Egypte peut» qui se tient le mois courant dans la capitale administrative, en présence de la ministre de l’Emigration et des Egyptiens de la diaspora et de la ministre du Plan.

Le Raïs a mis l’accent sur l’intérêt qu'accorde l’Etat à un dialogue régulier avec les investisseurs et les hommes d’affaires égyptiens résidant à l’extérieur du pays, étant donné qu’ils représentent une richesse humaine considérable dont il faut bénéficier en vue de tisser des liens solides entre eux et leur pays d’origine. Il a indiqué que l’Egypte cherche à faire impliquer tous ses enfants dans le processus de développement pour bâtir un pays fort et capable d’affronter les défis par une ferme volonté politique et d’une réelle perspicacité.

Al-Sissi a en outre souligné que l’Etat s’intéresse à encourager les investisseurs afin de réaliser un développement global dans les divers domaines, tout comme il s’oriente vers l’élaboration de plans futurs allant de pair avec la vision 2030. Ceci en tentant de tirer profit des expériences réussies à l’échelle mondiale, mais en se focalisant plus sur les expériences des Egyptiens ayant réalisé des succès à l’étranger.

Le Président a poursuivi en mettant en exergue les développements de la conjoncture économique en Egypte, tout en déterminant les perspectives d’investissements qu’offre le marché dans les divers secteurs et en précisant les nouveaux atouts dont dispose le pays et qui ont grandi ses chances d’attirer davantage d’investissements.

Le Raïs a en outre jeté la lumière sur les facilités accordées aux investisseurs et sur les mesures de réforme adoptées par le gouvernement dans le but d’encourager les investisseurs sérieux, et parmi lesquelles figurent le développement de l’infrastructure, l’établissement de nouvelles zones industrielles, la modification des cadres législatifs régissant le monde des affaires et la consolidation du principe de l’Etat de droit qui respecte ses engagements.

Le porte-parole présidentiel, Bassam Radi, a rapporté que les ministres ont exposé les principaux volets de la 5e édition de la série des conférences «L’Egypte peut». Et qu'un débat ouvert a eu lieu sur les efforts et les démarches du gouvernement égyptien visant la relance du processus de développement global en Egypte.

La délégation des investisseurs a salué ce que fait l’Egypte pour se placer au rang des grands pays avancés. Elle a de même vanté la volonté des plus hautes autorités égyptiennes qui ne perdent pas de vue la priorité d’assainir le climat des affaires afin de rendre l’Egypte plus attrayante aux yeux de la communauté internationale.

en relation