Al-Sissi : Nous allons poursuivre les réformes pour une société moderne et un pays développé

Test Acount Mardi 12 Juin 2018-16:01:06 Actualités
Le Président avec l’un des meilleurs récitateurs du Saint Coran honorés hier à la cérémonie de “Laylat Al-Qadr
Le Président avec l’un des meilleurs récitateurs du Saint Coran honorés hier à la cérémonie de “Laylat Al-Qadr"

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a assisté hier lundi à la salle de conférences d'Al-Azhar à la cérémonie de Laylat Al-Qadr (Nuit du Destin). Il s'agit d'une cérémonie destinée à récompenser les récitateurs du Coran d'Egypte et des pays du monde. Ont accueilli le Chef de l'Etat, le chef du gouvernement qui expédie les affaires courantes, Chérif Ismaïl, le nouveau Premier ministre chargé de former le gouvernement Mostafa Madbouli, le Grand Imam d'Al-Azhar Ahmed El-Tayeb, le président du Parlement, Ali Abdel Aal, le ministre des Wakfs, Mohamed Mokhtar Gomaa, le ministre de la Défense et de la Production militaire, Sedki Sobhi et le Mufti d’Egypte, Chawki Allam. Ont également pris part à la cérémonie, l'ingénieur Ibrahim Mahlab, assistant du Président de la République pour les projets nationaux et stratégiques, ainsi que plusieurs figures éminentes.

A cette occasion, Dr Mohamed Mokhtar Gomaa a félicité le Président Al-Sissi pour son deuxième mandat. "Je souhaite que durant votre mandat vous portiez haut le nom de l'Egypte", a-t-il dit.

Quant au Grand Imam d'Al-Azhar, Cheikh Dr Ahmed Al-Tayeb, il a rappelé que le Coran a été révélé au Prophète durant la Nuit du Destin afin de trancher entre le Bien et le Mal et afin d'entamer une nouvelle ère pour que l'homme ancre les valeurs de justice, de paix et d'égalité sur Terre. "L'Islam s'est propagé dans le monde par ses valeurs et ses règles de morale", a-t-il renchéri, signalant que le Coran est un livre divin qui constitue le rempart de la Nation et son bouclier de défense à toutes les époques.

 "Il n'y a pas un seul verset coranique appelant à tuer les Juifs et les Chrétiens dans le Coran", a-t-il lancé, notant que ce Livre Saint n’appelle point à la cruauté, ni à la brutalité". Et de s’interroger : "Comment l'Islam va ordonner de tuer les Chrétiens et les Juifs? Est-ce pour les forcer à se convertir à l'Islam? Est-ce logique ? Et qu'en est-il des versets qui disent qu’il n’y a pas de contrainte en matière de religion ?

Le Président Al-Sissi a honoré, lors de la cérémonie, les lauréats du concours mondial de récitation du Saint Coran en Egypte et dans le monde islamique. Deux jeunes égyptiens ont été honorés par le Chef de l'Etat. Le Raïs a également honoré des récitateurs du Saint-Coran d'Algérie, du Nigeria, du Bangladesh et du Kenya.

Abdel Rahman Mahdy, jeune handicapé égyptien, a occupé la première place dans ce concours mondial.. En effet, le ministère des Waqfs avait dévoilé les noms des gagnants dans la compétition de récitation du Coran. La première branche de la compétition est pour ceux qui ont appris le Coran par cœur avec sept lectures différentes, il s'agit en l'occurrence d'Ismaïl Fouad Ismaïl d'Egypte. Et, il a obtenu une somme de 150.000 LE.

Dans son allocution, le Président Al-Sissi a appelé à augmenter le montant des prix attribués aux participants à la compétition de récitation du Coran. 

Lors de la cérémonie de Laylat Al-Qadr organisée par le ministère des Wakfs à la salle de conférences d'Al Azhar, le Chef de l'Etat a réclamé une augmentation du prix accordé à Abdel Rahmane el Mahdi(Egypte), lauréat du premier prix du concours mondial de récitation.

Dans son allocution à cette occasion, le Président Al-Sissi a adressé ses remerciements au gouvernement du Premier ministre, l'ingénieur Chérif Ismaïl pour les efforts déployés dans la dernière période. Il a ajouté que le changement est indispensable au développement.

Le Chef de l'Etat a adressé ses meilleurs vœux aux Musulmans et aux Egyptiens à l'occasion de la fameuse Nuit du Destin."Nous nous réunissons aujourd'hui afin de célébrer cette nuit bénie qui a une place spéciale dans les cœurs des Musulmans du Monde. Il s'agit d'une nuit des nuits de Ramadan pleine de bénédiction et de pardon. C'est une nuit meilleure que mille nuits", a indiqué le Raïs.

 "En célébrant cette nuit, nous invoquons Dieu de protéger notre chère patrie et que le Monde islamique et arabe jouisse de paix et de bien", a-t-il ajouté.

Le Chef de l'Etat a adressé ses salutations aux oulémas d'Al-Azhar et au ministère des Waqfs qui œuvrent à corriger les concepts erronés au sujet de l'Islam tolérant et modéré. D'autant plus qu'ils œuvrent à lutter contre l'extrémisme et qu'ils rehaussent les valeurs d’humanité et d'amour".

 "Il n'y a pas de bien sans action. Tel est le principe sur lequel est basée la civilisation islamique. Cette civilisation qui s'est épanouie dans les domaines de la vie économique, scientifique et culturelle au point que la langue arabe est devenue celle de la science. Et les oulémas musulmans sont devenus la source des sciences modernes. C'est le principe sur lequel se basent tous ceux qui souhaitent réussir, qu'ils soient des individus ou des groupes. C'est ce le principe sur lequel nous nous basons en  tant que peuple et gouvernement pour changer notre réalité et imposer une autre pleine de bien", a souligné le Président.

Al-Sissi a  en outre rappelé que l'Egypte avait connu ces dernières années de grands défis, mais que "la volonté du peuple était inébranlable face à ces défis car il s'est révolté pour protéger la patrie et afin d'assainir les perspectives d'un meilleur avenir".

Il a renchéri que les Egyptiens sont toujours unis face aux forces de l'obscurantisme qui ont cherché à détruire la patrie. Le peuple, a-t-il noté, a assumé des circonstances économiques difficiles afin de poursuivre la réforme et  bâtir un Etat moderne et une société développée.

Et de poursuivre : "En cette nuit bénie, nous invoquons Dieu  afin qu’Il nous aide à continuer à travailler avec conscience et qu’Il bénisse nos pas".

 Al Sissi a achevé son discours par "Vive l'Egypte, vive l'Egypte, vive l'Egypte".

en relation