Al-Sissi assiste à la remise des diplômes de la 157ème promotion de l’Institut des sous-officiers enseignants

Test Acount Mardi 16 Juillet 2019-20:51:28 Actualités

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a assisté hier mardi à la cérémonie de remise des diplômes à la 157e promotion de l’Institut des sous-officiers enseignants, a rapporté la MENA.

Ont assisté à la cérémonie, le Premier ministre Dr Moustafa Madbouli, le commandant général des Forces armées et ministre de la Défense et de la Production militaire, le général Mohamed Zaki, le chef d’état-major général de l'Armée le général Mohamed Farid Hégazi et nombre de ministres et de responsables.

Al-Sissi a mis à l’honneur la famille du sergent martyr Ahmed Mohamed Abdel Azim, lors de la cérémonie. Le Raïs a décerné à la famille du martyr un insigne commémoratif en guise d’hommage au sacrifice du héros.

Le Chef de l’Etat a également ratifié la remise des insignes du devoir militaire du troisième degré aux premiers de ladite promotion en guise d’appréciation pour leur performance et leur dévotion.

L’armée égyptienne a prouvé son leadership au fil du temps et connaît actuellement une nouvelle phase de progrès, de formation et d’armement, a déclaré le directeur de l’Institut des sous-officiers enseignants, Haytham Al-Sayed Al-Badrachini.

Intervenant lors de la cérémonie de sortie de la 157e promotion, Al-Badrachini a indiqué que la présence du Président Al-Sissi à la remise des diplômes à la promotion du martyr “Ahmed Mohamed Abdel Azim”, à l’Institut des sous-officiers enseignants, est une source de fierté pour les nouveaux diplômés, leur donne confiance et leur affirme les valeurs d’appartenance et de loyauté à la patrie.

L’Institut, qui constitue l’un des édifices militaires imposants d’Egypte, accorde un vif intérêt au développement des méthodes de formation non seulement dans le processus pédagogique mais aussi dans la méthode de façonnement de la personnalité des sous-officiers combattants tant sur le plan physique que culturel et psychologique, afin qu’ils soient en mesure de manier les armes les plus modernes et d’affronter les guerres de la 4e génération qui consistent à détruire la pensée, à semer la zizanie et à propager des rumeurs, a fait savoir Al-Badrachini.

L’armée d’Egypte est, depuis la nuit des temps, le bouclier de la patrie, malgré les défis et les sacrifices; c’est une armée qui protège et qui sacrifie ses fils pour que le drapeau  continue à flotter fièrement sur le sol de la patrie, a rapporté la MENA.

Al-Badrachini a remercié le commandement général des Forces armées pour son soutien permanent au développement de l’institut dans tous les domaines, réitérant l’engagement de l’institut à persévérer dans son travail sous sa propre devise “foi, détermination et sacrifice”.

en relation