Al-Sissi préside un mini-sommet de coordination entre l’UA et les blocs régionaux au Niger

Test Acount Lundi 08 Juillet 2019-20:51:51 Actualités
Le Président Abdel-Fattah Al-Sissi
Le Président Abdel-Fattah Al-Sissi

Le Président Abdel-Fattah Al-Sissi a présidé un mini-sommet de coordination entre l’Union africaine et les blocs régionaux au Niger avec la participation d’un nombre de leaders africains. Dans son allocution à la séance de coordination entre l’Union africaine (UA) et les groupes économiques régionaux, le Chef de l’Etat a assuré que le Continent africain dispose de ressources naturelles et des matières premières qui font de l’Afrique le continent le plus riche et le plus réussi, mettant l’accent sur la nécessité de soutenir les investisseurs dans le secteur public et privé. Et d’ajouter que ces investisseurs présentent tout ce dont il dispose au soutien des projets économiques et commerciaux dans le Continent. Il a renchéri que l’Afrique a fait des démarches importantes dans le développement des projets économiques.

Al-Sissi a indiqué qu’il est important de faire face aux défis sur la scène régionale et de développer les projets économiques, notant qu’il est indispensable de faire face aux défis avec “force” et de manière “tranchante”, via la présentation de solutions.  

“Les huit blocs économiques jouent un rôle incontournable afin d’appuyer les liens entre les pays africains, ce rôle fait d’eux des piliers principaux dans le renforcement de l’action africaine commune. En dépit des différences de ces rassemblements, je ne peux qu’apprécier leur rôle pour la promotion de la complémentarité régionale dans  notre continent”, a souligné le Raïs.

Al-Sissi a poursuivi que ce mini-sommet est une opportunité convenable pour renforcer l’harmonisation entre les pays de l’UA et les huits blocs économiques régionaux. Il a noté que l’Afrique dispose d’un grand nombre de projets économiques et logistiques en cours d’exécution, soulignant que les pays du continent ont des intérêts communs. Il a renchéri que tout le monde dispose d’enthousiasme et d’optismisme en vue de réaliser la complémentarité entre les pays africains.

Le Président a ajouté qu’il faut déployé davantage d’efforts afin de hausser le nom de l’Afrique. « Nous disposons d’une vision stratégique politique, nous lançons d’innombrables initiatives pour faire réussir nombre de projets entre les pays africains et pour créer des opportunités d’emploi pour les jeunes africains », a-t-il noté.

A l’ouverture du mini-sommet, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a prononcé une allocution dans laquelle il s’est déclaré fier pour l’accueil du sommet de l’UA et a affirmé que son pays soutenait pleinement la Zone de libre-échange Continental (ZLEC), qui a connu un grand succès depuis le 12 mars 2019, a rapporté la MENA.

Et le Président nigérien d’ajouter que la ZLEC constituait un point de départ pour la promotion du commerce et la libre circulation des marchandises et des produits. “J’espère que la Banque africaine de développement (BAD) soutiendra énormément l’Union Africaine et fournira toute aide nécessaire pour renforcer les pays africains”, a déclaré le Président nigérien. M. Issoufou a souligné la nécessité de répondre aux aspirations des jeunes africains et de créer plus d’emplois pour éliminer le chômage, soulignant que les jeunes africains avaient de nombreuses aspirations et méritaient de les soutenir.

Il a souligné que la volonté d’intégration, de communication et d’inclusion parmi les pays de l’UA était l’un des principaux piliers sur lesquels reposait le Sommet africain, notant que le lancement du “Plan de zone de libre-échange” était l’un des projets les plus importants vu qu’il a pour but de promouvoir le commerce inter-africain et attirer les investisseurs pour réaliser le développement escompté en 2063. Le Président nigérien a exprimé sa gratitude à tous les chefs d’Etat africains qui ont tenu à participer au sommet afin de surmonter les risques et de relever les défis de manière appropriée pour les pays africains.

en relation