Al-Sissi reçoit le Secrétaire général de la zone de libre-échange continentale africaine

Test Acount Dimanche 17 Janvier 2021-21:47:00 Actualités
 Le Président Abdel Fattah Al-Sissi recevant hier en audience le SG de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) Wamkele Mene
Le Président Abdel Fattah Al-Sissi recevant hier en audience le SG de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) Wamkele Mene

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu le Secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), Wamkele Mene. C’était en présence du Premier ministre, Dr Moustafa Madbouli, et de la ministre du Commerce et de l’Industrie, Névine Gamea. Le porte-parole de la Présidence de la République, l’ambassadeur Bassam Radi, a déclaré que la réunion portait sur “la discussion des moyens d’activer l’accord de libre-échange continental africain suite à son lancement officiel au début de cette année 2021”. Le Président a affirmé le plein soutien de l’Égypte aux activités et aux travaux de l’accord, qui représente un début prometteur vers l’intégration continentale en Afrique, ceci dans le but de réaliser l’intégration économique et commerciale souhaitée pour les pays du continent. Et d’ajouter que l’Egypte est pleinement disposée à apporter son expertise à cet égard afin d’activer la zone de libre-échange, indiquant que le climat de stabilité est extrêmement important pour créer un environnement favorable au succès des efforts et des activités de l’accord. De son côté, M. Mene a exprimé l’honneur de rencontrer le Président, expliquant qu’il avait hâte de se rendre en Egypte au début de son déplacement à l’étranger. Il a également exprimé sa gratitude pour la vive attention et le suivi assuré par le Président Al-Sissi aux procédures de lancement de la Zone de libre-échange africaine lors de sa présidence de l’Union africaine. Dans ce contexte, il a fait allusion à l’inauguration de la zone commerciale sous la présidence égyptienne de l’Union, outre le fait que l’Egypte est l’un des premiers pays à signer et ratifier l’accord, à la lumière du rôle pivot de l’accord dans le soutien aux efforts de développement du continent en reliant les marchés africains les uns aux autres, de manière à relancer les secteurs industriels et agricoles dans les pays africains et à développer le système économique continental. Dans le même contexte, le Secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine a affirmé sa volonté de bénéficier de l’expérience égyptienne inspirante de développement pour renforcer les efforts de la ZLECA, lit-on sur la page officielle de la Présidence de la République.

en relation