Al-Sissi salue les indices économiques positifs réalisés en dépit du Covid-19

Test Acount Samedi 21 Novembre 2020-19:46:21 Actualités
Le Président Abdel-Fattah Al-Sissi
Le Président Abdel-Fattah Al-Sissi

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a félicité le gouvernement pour les indices économiques positifs de l’exercice courant, malgré la crise du coronavirus, a-t-on appris de la page Facebook du Président de la République. Et le Chef de l’Etat de rendre hommage aux efforts du gouvernement loués par les grandes institutions internationales, avec en tête le Fonds monétaire international (FMI). Il a exprimé son appréciation pour un programme de réforme économique minutieux. Par ailleurs, le Service d’information du gouvernement (SIG) a publié un rapport comprenant une infographie soulignant que l’Egypte est en tête des marchés émergents ayant maîtrisé l’inflation, rapporte la MENA. Le rapport indique que le FMI a confirmé que l’Égypte avait enregistré la plus forte baisse annuelle du taux d’inflation dans les marchés émergents en 2020 par rapport à 2019, avec une baisse d’environ 8,2%, car elle a enregistré un taux d’inflation de 5,7% en 2019/2020 contre 13,9% en 2018/2019. Le rapport a passé en revue les spéculations des institutions internationales concernant le taux d’inflation en Égypte en 2020, notant que “The Economist” s’attend à ce qu’il atteigne 4,7%, tandis que l’agence “Fitch” prévoit qu’il enregistre 4,9%, au moment où l’agence “Bloomberg” dit que l’inflation atteindrait 5,9%, et Capital Economics s’attend à ce que l’inflation atteigne 4,8%, contre 9,2% en 2019. Le rapport souligne que le taux d’inflation se maintiendrait toujours au chiffre fixé par la Banque Centrale d’Égypte à 9%, en examinant l’évolution de ses taux au cours de 2020, faisant remarquer que la baisse des prix des produits alimentaires soutient la stabilité des taux d’inflation. Le rapport note que les prix des denrées alimentaires ont enregistré une baisse des prix pour la 7ème fois depuis le début de 2020, puisqu’ils ont enregistré une baisse de 0,7% en octobre, 2,6% en septembre, 4,1% en août, 1,5% en juillet, 0,7% en mai, 1,7% en mars et 0,9% en février. Tout comme il fait état des attestations internationales positives relatives aux efforts du gouvernement égyptien pour contenir l’inflation, rappelant que Bloomberg avait déclaré que le fait que l’Etat assure toujours les fruits et les légumes sur les marchés a conduit à contenir l’inflation des prix des denrées alimentaires. Pour sa part, le FMI a confirmé qu’une baisse notable des taux d’inflation affectera positivement la réduction du coût des emprunts à long terme, tandis que Renaissance Capital a fait remarquer que l’Egypte a une expérience exceptionnelle dans la réduction des taux d’inflation par rapport aux marchés émergents, conclut le rapport.

en relation