Nestle

Au Venezuela, quatre scénarios pour une élection cruciale

Lundi 14 Mai 2018-12:30:59 Actualités Internationales
Des femmes marchent près d'une affiche de campagne du président vénézuélien Nicolas Maduro, dans les rues de Caracas,
Des femmes marchent près d'une affiche de campagne du président vénézuélien Nicolas Maduro, dans les rues de Caracas,

Si Nicolas Maduro était le grand favori du scrutin présidentiel au Venezuela hier dimanche, une victoire surprise de son adversaire, Henri Falcon, n'était pas à exclure, dans ce pays ruiné et toujours plus isolé sur la scène internationale.

Seul l'institut de sondages Datanalisis prévoyait les deux candidats à égalité. Delphos attribue 43% d'intentions de vote au président sortant contre 24% pour son rival, tandis qu'Hinterlaces lui donne une plus large avance encore, à 52% contre 22% pour Falcon.

L'élection se déroule sous l'oeil méfiant d'une grande partie de la communauté internationale, qui a prévenu qu'elle ne reconnaîtrait pas les résultats, estimant comme l'opposition que le scrutin n'est ni libre ni transparent. C'est le scénario le plus probable pour les analystes, compte tenu de la lassitude de l'électorat et de l'appel au boycott de la grande coalition d'opposition, la Plateforme de l'unité démocratique (MUD).

Dans ce cas, "de nouvelles sanctions viendront, non seulement des Etats-Unis contre le secteur pétrolier, mais aussi de l'Union européenne et de pays latino-américains", explique à l'AFP l'analyste Diego Moya-Ocampos, du cabinet britannique IHS Markit.

en relation