Bleues : Derrière la qualification, les tensions demeurent

Aya Magdi Lundi 30 Novembre 2020-14:26:46 Sports
La sélectionneuse française Corinne Diacre et la milieu de terrain Amandine Henry se saluent furtivement lors du match contre l’Autriche, le 27 novembre 2020 à Guingamp
La sélectionneuse française Corinne Diacre et la milieu de terrain Amandine Henry se saluent furtivement lors du match contre l’Autriche, le 27 novembre 2020 à Guingamp

La querelle entre la sélectionneuse Corinne Diacre et sa capitaine Amandine Henry, loin de s’éteindre, ternit la qualification à l’Euro-2022 acquise avec la manière vendredi par des Bleues coincées dans un mauvais film.

La joie collective des Françaises à Guingamp, en Bretagne, après la nette victoire contre l’Autriche (3-0), a offert un contraste saisissant avec la sortie glaciale trente minutes plus tôt du milieu lyonnais, visage fermé au moment de rejoindre le banc de touche, selon l’AFP.

Invitée à commenter ce coaching inhabituel, Diacre a coupé court face à la presse: “Ce qui m’intéresse ce soir, c’est la prestation collective.”

La réponse illustre les multiples non-dits qui accompagnent ce dernier stage de l’année 2020, marqué par les retrouvailles glaciales entre la technicienne de 46 ans et l’internationale de 31 ans lundi dernier à Clairefontaine. La grande explication tant attendue avec la capitaine, à l’origine d’une charge médiatique inédite contre la sélectionneuse, n’a jamais eu lieu.


 

en relation