Bloomberg : La Bourse égyptienne prend le pas sur toutes les bourses émergentes du monde en août

Dr Nesrine Choucri Lundi 26 Août 2019-15:00:27 Economie
 La Bourse égyptienne
La Bourse égyptienne

La Bourse égyptienne a surpassé, grâce à sa performance pendant le mois d'août, toutes les bourses émergentes du monde, a affirmé l'agence américaine Bloomberg, dans un rapport publié jeudi sur son site. L'EGX-30, indice phare de la Bourse du Caire qui mesure la performance des actions de 30 grandes sociétés, a atteint 7%, occupant ainsi la tête du classement des meilleurs indices boursiers du monde en termes de performance pendant le mois d'août, selon Bloomberg.

La Bourse égyptienne a profité de l'amélioration de la situation économique du pays, due aux réformes adoptées par le gouvernement qui ont contribué au recul du taux d'inflation à son niveau le plus bas en quatre ans, a rapporté la MENA. Ces gains peuvent augmenter au cas où la Banque centrale égyptienne (BCE) approuvait, lors de sa réunion jeudi, la première réduction du taux d'intérêt sur la livre égyptienne, indique le rapport de Bloomberg. L'indice MSCI Emerging Markets, indice boursier mesurant la performance des marchés boursiers de pays à économie émergente, avait enregistré un recul de 5% durant le mois d'août, à la lumière de la montée de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. La baisse du taux d'inflation, l'optimisme des investisseurs et autres facteurs ont contribué à maintenir la Bourse égyptienne à l'écart des perturbations ayant secoué les autres marchés du monde, ajoute le rapport.

Saad Hariri examine avec une délégation de la BM la mise en œuvre des projets promis par la Conférence CEDRE, selon la MENA. Le Premier ministre libanais Saad Hariri s'est entretenu avec une délégation de la Banque mondiale (BM) du projet d'élargissement de l'aéroport international de Beyrouth - Rafic Hariri - et des moyens de mettre en œuvre les projets issus de la Conférence CEDRE.  Les discussions ont porté sur le rôle que peut jouer la Banque mondiale pour élaborer les études financières, techniques et juridiques afin de faciliter la mise en place de ces projets. La conférence CEDRE, tenue dans la capitale française Paris en avril de l'an dernier, a mobilisé à peu près  12 milliards de dollars de prêts et de dons destinés au soutien à l'économie et aux infrastructures du Liban, à condition que soient mises en place des réformes financière, économique, administrative et structurelle.

en relation