Bousculés par Macron, patronat et syndicats montrent un front uni

Test Acount Jeudi 12 Juillet 2018-23:21:08 Actualités Internationales
 De G à D, Pavageau (Force ouvrière), Martinez (CGT) et Berger (CFDT), à Paris lors de la manifestation du 22 mai
De G à D, Pavageau (Force ouvrière), Martinez (CGT) et Berger (CFDT), à Paris lors de la manifestation du 22 mai

Se sentant peu entendus par Macron, les chefs des huit principales organisations patronales et syndicales, réunis exceptionnellement tous ensemble mercredi, ont convenu d'un nouveau rendez-vous en septembre pour tenter de travailler main dans la main autour de priorités communes, selon l'AFP.

Discrets sur le contenu des discussions, à une semaine d'un rendez-vous avec le président de la République le 17 juillet, les dirigeants ont insisté sur leur unité.

"On a eu des discussions sur (...) les mutations technologiques, sur les mutations de l'économie et sur les conséquences sur le monde économique", a déclaré Geoffroy Roux de Bézieux, après deux heures de réunion que le président du Medef a qualifiée de "cordiale".

Son homologue de la CPME, François Asselin s'est dit "très heureux de pouvoir travailler ensemble", quand Alain Griset, de l'U2P a mis en avant le climat "serein" de la rencontre.

De son côté, Laurent Berger, de la CFDT, s'est réjoui du "climat de discussion extrêmement serein sur les grands enjeux de transformation et de mutation économique et sociale dans notre pays".

en relation