Choucri à Khartoum : Vers un renforcement des relations historiques éternelles avec le Soudan

Test Acount Mardi 10 Septembre 2019-15:01:41 Actualités
Choucri à Khartoum
Choucri à Khartoum

Le chef de la diplomatie égyptienne, Sameh Choucri, est arrivé hier lundi dans la capitale soudanaise, Khartoum, dans le cadre d'une visite officielle au cours de laquelle il a eu plusieurs entretiens importants avec les hauts responsables soudanais.

“L’Egypte aspire à renforcer davantage ses relations historiques et éternelles avec le Soudan, et s’intéresse notamment à appuyer le peuple soudanais frère pour réaliser ses aspirations”, a souligné Choucri au terme de ses entretiens bilatéraux avec son homologue soudanaise, Asmaa Abdallah.

Et le ministre égyptien de renchérir que l’Egypte avait affirmé - depuis l’évolution de la situation au Soudan - son intérêt à respecter la volonté du peuple soudanais et avait par conséquent cherché à apporter tout le soutien et l’appui nécessaires à ce peuple, tout en se tenant à égale distance des différentes parties soudanaises.

M. Choucri a félicité le Soudan, gouvernement et peuple, pour avoir retrouvé la stabilité et pour avoir parachevé l’établissement des institutions de l’Etat, ce qui est dans l’intérêt du peuple.

L’Egypte a, à plusieurs reprises, affirmé l’importance de l’indépendance de la décision soudanaise, de sorte à respecter les choix du peuple pendant la période de transition, a indiqué M. Choucri. Et le ministre de souligner : “Dans ce contexte de relations historiques ayant éternellement lié les deux peuples, l’Egypte a tenu à coordonner avec tous ses partenaires régionaux et internationaux, afin de réaliser la stabilité au Soudan et relancer le processus de transformation démocratique auquel aspire le peuple frère”.

Les entretiens entre les deux ministres ont notamment porté sur la poursuite de la coopération et de la coordination entre l’Egypte et le Soudan dans les différents domaines d’intérêt commun. “Nous avons convenu de poursuivre la mise en vigueur des mécanismes établis et de la coopération, ce qui confère la confiance à l'action commune de la part des responsables des deux gouvernements, de sorte à réaliser les intérêts communs de nos peuples”, a conclu Choucri.

De son côté, le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdouk, a mis l’accent sur l’intérêt de son gouvernement à approfondir les relations avec l’Egypte. Le chef du gouvernement soudanais qui a reçu M. Choucri, hier au siège du Conseil des ministres à Khartoum, a ajouté lors d’une conférence de presse à l’issue de la rencontre, que la visite du ministre égyptien était la première - de façon officielle - pour un chef de la diplomatie après que le nouveau gouvernement de transition a prêté serment.

“L’entretien avec le chef de la diplomatie égyptienne a porté sur les dossiers relatifs à la coopération entre les deux parties, à la lumière du nouveau  Soudan, le Soudan de la révolution. Nous avons convenu de poursuivre les consultations et les deux parties ont eu plusieurs visions en commun, portant toutes sur l’importance de relancer les relations pour englober tous les dossiers qui touchent les aspirations des deux pays”, a souligné le PM soudanais.

Le porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères, le conseiller Ahmed Hafez, a pour sa part, souligné que les entretiens avec le PM soudanais ont également porté sur l’examen des activités des commissions techniques conjointes, dont la commission consulaire et l’Autorité suprême des eaux du Nil, ainsi que celle du transport fluvial. Les deux parties ont affirmé l’importance de coordonner les actions et de renforcer les relations, ainsi que l’importance de poursuivre les consultations autour des causes d’intérêt commun, avec en tête les négociations relatives au Barrage de la Renaissance.

Sameh Choucri a affirmé la conjugaison des efforts avec les frères soudanais pour faire face à la dernière crise d’intempéries et que des démarches avaient été entreprises pour envoyer des aides afin d’alléger la souffrance des sinistrés.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères a en outre affirmé le plein appui de l’Egypte au nouveau gouvernement soudanais sur tous les plans et dans les sphères régionale et internationale.

“Ce que le peuple soudanais a réalisé est un modèle à suivre afin d’assurer le climat politique propice à l’établissement d’un nouveau cadre d’action, ce qui réalise les aspirations du peuple soudanais à la stabilité”, a affirmé M. Choucri.

Le chef de la diplomatie égyptienne a été également reçu par le président du Conseil Souverain soudanais, Abdel Fattah Al-Borhane. L’entretien a notamment porté sur la forte volonté des deux parties de développer les relations bilatérales et de les pousser vers de plus larges horizons de coopération sur tous les plans.

A cet effet, Choucri a affirmé que les instructions du Président Abdel Fattah Al-Sissi se focalisent sur l’importance de n’épargner aucun effort et de déployer tous les efforts possibles pour poursuivre les consultations entre les deux pays et les actions communes afin de renforcer les relations bilatérales.

en relation