Nestle

Choucri s’entretient avec son homologue suédoise

Test Acount Samedi 29 Septembre 2018-14:18:45 Actualités
Le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Choucri avec son homologue suédoise Margot Wallström
Le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Choucri avec son homologue suédoise Margot Wallström

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choucri, s’est entretenu, avant-hier jeudi, avec son homologue suédoise, Margot Wallström, en marge des réunions de la 73ème Assemblée générale des Nations unies à New York, sur les relations bilatérales et les moyens de les développer dans tous les domaines ainsi que sur la situation régionale.

Selon le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, l’ambassadeur Ahmed Abou Zeid, M. Choucri a confirmé, au début de la réunion, que l’Egypte tenait à renforcer les relations égypto-suédoises tous azimuts, se félicitant des efforts déployés par la Suède en matière de développement de la coopération bilatérale. M. Choucri a fait allusion aux récentes visites en Egypte de hauts responsables suédois notamment la visite en février 2018 de Mme Ann Linde, ministre suédoise des Affaires de l’Union européenne et du Commerce.

M. Choucri a de même évoqué la visite du vice-gouverneur de la Banque centrale d’Egypte, Mme Lobna Hilal, à Stockholm en mai 2018 pour examiner les moyens de coopération dans le domaine des paiements électroniques (E-payment).

M. Abou Zeid a ajouté que les deux ministres des Affaires étrangères avaient également abordé les modalités de développer les relations politiques entre les deux pays afin d’atteindre le même niveau de leurs relations économiques. Le porte parole des Affaires étrangères a poursuivi que M. Choucri a également mis l’accent lors de l’entretien sur l’importance d’œuvrer pour développer les relations touristiques bilatérales, tout comme ils ont abordé le dossier des entretiens entre l’Egypte et l’Ethiopie sur le Barrage de la Renaissance.

Le chef de la diplomatie égyptienne a également abordé avec son homologue suédoise les développements de la cause palestinienne et les efforts déployés par l’Egypte afin de parvenir à une solution garantissant l’établissement d’un Etat palestinien ayant pour capitale Jérusalem-Est. Les deux parties ont en outre évoqué les moyens de soutenir l’UNRWA. L’Egypte est considérée comme le plus important partenaire commercial de la Suède au Proche-Orient.

Par ailleurs, sept pays à savoir : Egypte, France, Allemagne, Jordanie, Arabie Saoudite, Royaume-Uni et Etats-Unis, ont publié un communiqué commun sur la Syrie appelant à mettre en place une commission constitutionnelle chargée de relancer les efforts des Nations unies pour parvenir à une solution politique à la crise syrienne conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le communiqué souligne que « nous, les sept pays, assurons dans les termes les plus forts que ceux qui veulent une solution militaire en Syrie ne réussiront qu’à augmenter le danger d’une escalade dangereuse dans la région et ailleurs ».

Les sept pays ont affirmé dans le communiqué qu’ils encouragent l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie à aller de l’avant dans la formation de la commission constitutionnelle en question.

en relation