Confinement dans l'espace, déconfinement spirituel

Dr Nesrine Choucri Lundi 18 Mai 2020-12:21:39 Chronique et Analyse
Confinement dans l'espace, déconfinement spirituel
Confinement dans l'espace, déconfinement spirituel

A cause du Coronavirus, le confinement est devenu le mot d'ordre. C'est le mot qui est à l'ordre du jour dans tous les pays. Même si beaucoup de pays ont commencé à appliquer les mesures de déconfinement de manière graduelle, un long temps devrait passer avant que le rythme de vie ordinaire soit repris. Cafés, cinés, restos paraissent comme un rêve lointain et même la reprise ne sera pas comme avant. La distance sociale a changé notre mode de vie. Et le confinement devient parfois un allié redoutable. Allié étant donné qu'il est parfois l'unique cure, mais redoutable parce qu'il rappelle l'isolement et la solitude.

 

 

Si la période de confinementest un scénario de rêve pour les plus introverti(e)s d’entre nous, passer deux semaines seul avec soi-même peut rapidement devenir source d’ennui et de frustration. Que le confinement soit imposé en masse ou de manière individuelle parce que vous avez côtoyé un patient de coronavirus, il y a une façon de le vivre très positivement et de le transformer en une sorte de déconfinement spirituel. Si vous êtes au mois de Ramadan ou de Chawal, n'hésitez pas à faire la récitation et la lecture de verset coranique. La lecture des livres saints tels que le Coran ou la Bible permet de soulager le stress et de calmer les craintes face à une maladie indomptable et imprédictible. Des prières ainsi que la méditation pourraient vous aider vraiment à apaiser votre âme.

Pour méditer, il faut fermer les yeux, se détendre, se concentrer sur sa respiration, s’appliquer à délier les tensions présentes dans notre corps, être de plus en plus attentifs à nos ressentis et bienveillants à ce qui nous entoure. Aujourd'hui, la méditation rencontre un succès grandissant dans les publications scientifiques comme dans la presse généraliste. Pourquoi cet engouement ?  Une des caractéristiques les plus étonnantes du cerveau est sa plasticité, c'est-à-dire le fait qu’il ne soit pas fixe de la naissance jusqu'à la mort de l'être humain. La neuroplasticité chez les adultes est une découverte récente. Auparavant, les scientifiques pensaient que le cerveau était donné à la naissance, qu’un adulte ne créait aucun nouveau neurone et que les capacités du cerveau déclinaient à partir d’un certain âge. Si l’on cesse d’utiliser un savoir, on observe une diminution de volume de l’hippocampe. Cette plasticité du cerveau nous permet d’agir sur notre conscience des choses qui nous entourent, rapporte le site https://www.echosciences-grenoble.fr/communautes/atout-cerveau/articles/comment-la-meditation-agit-elle-sur-le-cerveau-afin-de-retrouver-la-pleine-conscience.

La pleine conscience (un des trois styles de méditation, avec la bienveillance et la compréhension de soi, chacune utilisant des zones différentes du cerveau) est un « décentrage » cognitif, il s’agit de prendre conscience de ses pensées et émotions, du fait que ce ne sont que des processus mentaux afin de prendre du recul par rapport à elles. L’objectif est de se concentrer sur le présent, de s’ancrer dans le corps et d’améliorer son attention. Cela évite donc ce qu’Antoine Lutz appelle le « vagabondage de l’esprit » associé à des émotions négatives, c'est-à-dire le fait de trop ressasser le passé ou de se projeter excessivement dans le futur, qui représenterait selon lui 30 à 40% de l’activité mentale quotidienne. Ainsi, une personne ayant été atteinte de dépression voit son risque de rechute de la dépression diminuer si elle médite régulièrement, de manière similaire à la prise d'anti-dépresseurs.

Pourtant, la méditation ne fait pas toujours bonne figure : certains pensent qu'elle couperait du monde, des perceptions et des émotions. Bien au contraire, elle permet de mieux appréhender le réel et ressentir les sensations : il y a moins de mécanismes d’anticipation et d’évitement de la douleur chez les experts en méditation que chez les novices, mais une réaction plus vive pendant l’épisode douloureux. De plus, l'expert améliore par la pratique son attention sur la durée et peut percevoir des stimuli très courts que le novice ne perçoit pas. Pour résumer, la méditation optimise les ressources de l’attention, selon le site https://www.echosciences-grenoble.fr/communautes/atout-cerveau/articles/comment-la-meditation-agit-elle-sur-le-cerveau-afin-de-retrouver-la-pleine-conscience.

Vous pouvez de même associer la méditation au sport et faire du yoga. En effet, le yoga est un outil vraiment efficace pour se détendre et vivre mieux. Il nous apprend à être plus présent à nous même, à notre corps et notre respiration. 
Il nous libère des tensions accumulées et développe l’espace intérieur.
La respiration s’améliore, on se sent mieux. Etant plus calme et centré, les événements extérieurs ont (un peu) moins de prise sur nous. Le changement ne se fait pas du jour au lendemain, mais on se sent mieux dès la première fois !

L’essentiel est de prendre du temps pour vous, pour créer progressivement un peu plus d’espace dans votre vie, en dehors de toute obligation.

Voici quelques pratiques qui peuvent vous aider à vous sentir mieux, à faire le plus régulièrement possible. Pour commencer la journée sur une note zen, la Salutation au soleil (ou Surya Namaskar en sanskrit) est la posture idéale. Issue du yoga traditionnel (le Hatha yoga), elle consiste en un enchaînement de postures (ou asanas) qui vont étirer tous les muscles, augmenter la capacité respiratoire et participer à l'assouplissement de l'ensemble du corps. C'est la posture de yoga du matin par excellence pour évacuer les tensions et faire le plein d'énergie!

Commencez par expirer, les mains jointes. Inspirez profondément puis étirez le corps vers le haut et l'arrière, tout en gardant les bras et les jambes tendus. Expirez en vous penchant vers l'avant. Votre tête touche vos genoux et vos mains se placent de chaque côté des pieds. Ensuite, inspirez en étirant la jambe droite vers l'arrière. Gardez le genou au sol et le menton levé. Formez une ligne droite avec le corps, puis expirez en posant genoux, poitrine et front au sol. Gardez le bassin au sol et inspirez en redressant la tête et la poitrine. Expirez en soulevant le bassin. Inspirez en avançant la jambe droite. Votre pied doit se trouver dans l'alignement de vos mains. Le genou gauche reste au sol et le menton est levé. Expirez tout en avançant le pied gauche au niveau du droit. Votre tête touche vos genoux. Inspirez profondément une dernière fois en vous étirant vers l'arrière, puis expirez en plaçant les bras le long du corps, selon le site https://www.olybe.com/notre-blog/yoga-pour-destresser.

Cette posture debout améliore la circulation sanguine en faisant travailler bras et jambes. Tous les ligaments sont étirés lors de cet enchaînement. Mieux encore : cet exercice postural permet de réduire la graisse abdominale ! Pour retrouver souplesse et dynamisme, débutez chaque séance avec une salutation. Comme les yogis qui la pratiquent au quotidien, vous en ressentirez rapidement les bienfaits sur le corps et l'esprit.

Mais, il y a beaucoup d'autres activités qui peuvent vous garantir de vivre le confinement avec une certaine stabilité spirituelle. Pourquoi ne pas considérer que c'est le meilleur moment pour vivre pour soi-même et penser à ses priorités. . juste peut-être que vous ignorez présentement les messages qui surgissent, de temps à autre, à l'intérieur de vous. Redéfinissez votre bien-être et votre bonheur.

Est-ce que vos propres besoins sont loin sur votre liste de priorités?

Mais vous ne faites réellement aucune de ces choses parce que peut-être que pour vous, mettre vos besoins en avant de ceux que vous aimez vous fait sentir égoïste. Pourtant, comment peut-on penser à toujours donner avec un amour inconditionnel si on ne prend pas le temps de se recharger et de s'aimer soi-même ?

Vous êtes la personne la plus importante de votre vie, c'est le début. Prendre le temps de se recharger fait en sorte que par la suite, nous amenons la meilleure version de soi dans toutes les différentes sphères de notre vie, selon le site https://vitaminetavie.com/7-etapes-pour-cesser-de-vous-oublier-et-vous-mettre-en-priorite/.

Ce que je sais, à coup sûr, est qu'on doit commencer par le plus important... soi-même ! Sinon, vous ne serez pas en mesure d'être au service avec un amour inconditionnel pour ceux qui vous entourent. Si vous ne vous voyez pas comme une priorité égale aux besoins des autres, vous allez toujours lutter avec le bonheur et votre paix intérieure. Si vous ne respectez pas les engagements que votre coeur vous prie de faire, alors vous vous sentirez déçu par vous-même et insatisfait de votre vie.

Vous vous sentirez comme si quelque chose vous manque. Vous pourriez aussi le ressentir comme un vide intérieur. Il peut vous sembler que vous faites une chose noble en donnant toujours aux autres.

Cependant, la vérité est que de ne jamais demander quoi que ce soit, toujours essayer de tout faire seul et ne jamais dire non n'est pas noble du tout. Au contraire, ce que vous faites, c'est de priver le monde de votre lumière intérieure et de la meilleure version de vous-même. Nous ne pouvons pas rayonner lorsque nous sommes épuisés, fatigués, déprimés ou insatisfaits.

Si vous voulez vraiment servir votre famille, votre carrière, votre communauté et le monde, vous devez faire de vous une priorité. Ce n'est que lorsque je me suis mise au sommet de ma propre liste que je suis devenue amoureuse de ma vie. Vous ne pouvez pas vous rendre où vous voulez aller à moins de reconnaître où vous êtes actuellement. Qu'est-ce qui fonctionne ? À quel moment ou dans quelles situations vous vous oubliez ?

Identifier vos priorités et vos valeursvous aide à marquer vos progrès durant le parcours. Votre patron a des priorités pour vous. Vous aviez toujours des objectifs à l'école. Mais qu'en est-il de vous ? Avez-vous une liste ? Qu'est-ce qui est important pour vous ?

Quelles relations sont prioritaires, pas seulement pour votre esprit, mais aussi pour votre cœur ? De quelles manières pouvez-vous vous nourrir à l'intérieur de vos relations ? Quelles sont vos relations les plus nourrissantes ? Lesquelles sont drainantes ?

Une fois que vous avez dit « oui » à ce qui compte le plus pour vous, vous êtes dans une excellente position pour dire « non » à des choses qui le sont moins. Cette clarté vous permet de choisir les opportunités qui comptent réellement pour vous sentir comblé. Bien sûr, il faut un peu de courage pour ne pas vous laisser aller de nouveau à agir en fonction des priorités des autres.

Une fois que vous faites la paix avec votre prise de conscience, il faut être honnête avec la façon dont vous aimeriez voir les choses se transformer. Quels besoins souhaitez-vous combler ? À quoi ressemblerait votre vie idéale ?  Qui devez-vous devenir pour être la meilleure version de vous ? Ici, je parle de créer une vision pour votre vie, selon le site https://vitaminetavie.com/7-etapes-pour-cesser-de-vous-oublier-et-vous-mettre-en-priorite/.

Une vision est cette vue d'ensemble de votre vie. Mais n'oubliez pas que les petites choses importent autant. Je suis venue à comprendre que je pouvais mieux gérer ma peur face à la poursuite de mes rêves et à combler mes besoins lorsque c'est devenu clair pour moi comment je voulais me sentir et vivre ma vie au quotidien.

en relation