Coopération égypto-américaine dans le secteur de l'énergie

Dr Nesrine Choucri Lundi 29 Juillet 2019-14:29:04 Economie
Le ministre du Pétrole et de la richesse minière, Tarek El-Molla
Le ministre du Pétrole et de la richesse minière, Tarek El-Molla

Le ministre du Pétrole et de la richesse minière, Tarek El-Molla, et le secrétaire d'Etat américain à l'Energie, Rick Perry ont signé un mémorandum d'entente pour la coopération bilatérale dans le secteur de l'énergie.

Le mémorandum d'entente comprend plusieurs domaines de coopération dont les moyens de faciliter l'échange des informations techniques, des expériences et des habilités ainsi que le transfert des technologies dans le secteur de l'industrie du pétrole et du gaz naturel (les ressources traditionnelles et non-traditionnelles), notamment l'exploration, la production pétrochimique et la commercialisation.

Ce mémo concerne aussi les moyens de coopération au chapitre de la technologie du charbon propre et le biocarburant. En outre, il est question de la coopération dans le domaine de l’énergie renouvelable et de la technologie des installations respectueuses de l'environnement.

M. El-Molla a fait état du partenariat économique et stratégique entre l'Egypte et les Etats-Unis depuis des années et des efforts déployés par les deux parties afin de relancer les rapports commerciaux, d’accroître les investissements étrangers directs et de garantir la stabilité dans la région.

Il s'agit de la première visite effectuée par le secrétaire d'Etat américain à l'énergie en Egypte, durant laquelle il a participé à la deuxième réunion ministérielle du Forum de gaz de la Méditerranée orientale. Une affaire qui prouve que les deux pays sont étroitement liés, notamment en matière d'énergie, a dit M. El-Molla.

Pour sa part, M. Perry a affirmé que les Etats-Unis soutenaient les efforts de l'Egypte visant à retracer la carte de l'énergie sur les plans local et régional. Il a, de même, noté que les changements radicaux survenus en Egypte, surtout dans le domaine économique, avaient dépassé les prévisions. Et ce, à la lumière de la direction sage du président Abdel Fattah Al-Sissi et l'expérience distinguée dont jouit le ministre égyptien du Pétrole, Tarek El-Molla, qui avait frayé la voie vers une impulsion dans l'industrie égyptienne du pétrole.

en relation