Covid-19 : les jeunes enfants seraient-ils finalement plus contagieux que prévu

Ghada Choucri Mercredi 05 Août 2020-12:29:05 Jeunesse
 Les jeunes enfants seraient-ils finalement plus contagieux que prévu
Les jeunes enfants seraient-ils finalement plus contagieux que prévu

Selon une étude américaine, les jeunes enfants atteints du Covid-19 sont porteurs d'une quantité importante de virus. Sont-ils pour autant contagieux ? rapporte L'Express.   

Les jeunes enfants malades du Covid-19 seraient-ils finalement contagieux ? La question a été relancée par une étude américaine publiée jeudi dans la revue médicale JAMA Pediatrics. Selon cette dernière, le taux de matériel génétique du coronavirus détecté dans le nez des enfants de moins de cinq ans est 10 à 100 fois plus élevé que celui trouvé chez des enfants plus âgés ou des adultes. « Les jeunes enfants peuvent potentiellement être des facteurs importants de propagation du SRAS-CoV-2 dans la population générale », avancent ainsi les chercheurs.   

Une hypothèse radicalement différente de celles formulées jusqu'à présent sur la contagiosité des enfants. En effet, ceux-ci ont rapidement été considérés comme relativement peu symptomatiques et faiblement propagateurs, à la suite de plusieurs publications scientifiques allant dans ce sens.    

Ainsi en juin dernier, une étude conduite par l'Institut Pasteur dans les écoles de Crépy-en-Valois - une ville très touchée lors de la première vague d'infection - concluait que les enfants transmettent peu le Covid-19 à l'école, que ce soit aux autres élèves ou aux adultes. « Typiquement, les enfants sont infectés dans les familles, par leurs parents le plus souvent, mais après, transmettent très peu à l'école », expliquait son auteur principal, Arnaud Fontanet épidémiologiste et membre du Conseil scientifique.    

 

Charge virale et contagiosité   

 

Outre-Atlantique, l'étude américaine a été conduite entre le 23 mars et le 27 avril à Chicago. Les chercheurs ont mené des tests de dépistage avec prélèvement nasal sur 145 patients, souffrant d'une forme légère à modérée de Covid-19, une semaine après l'apparition de leurs premiers symptômes. Les patients étaient divisés en trois groupes : 46 enfants de moins de cinq ans, 51 enfants âgés de 5 à 17 ans et 48 adultes entre 18 et 65 ans.    

Or les chercheurs ont observé la présence du virus SARS-CoV-2 en quantité 10 à 100 fois supérieure aux autres dans les voies respiratoires des jeunes enfants. « Cela montre clairement que les enfants ont des niveaux de virus similaires et peut-être même plus élevés que les adultes », a déclaré au New York Times Taylor Heald-Sargent, la chercheuse spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques qui a dirigé l'étude publiée dans JAMA Pediatrics. Il ne serait pas surprenant qu'ils soient capables de répandre le virus et de le propager à d'autres, a-t-elle ajouté.    

  

en relation