Des colons prennent d’assaut la mosquée d’Al-Aqsa sous une haute escorte de la police israélienne

Test Acount Mardi 08 Octobre 2019-14:54:44 Photo du jour
La mosquée d’Al-Aqsa
La mosquée d’Al-Aqsa

Le directeur général du département des waqfs islamiques et des affaires de la mosquée d’Al-Aqsa à Jérusalem, cheikh Azzam Al-Khatib a révélé lundi que 117 colons (dont 45 étudiants juifs) avaient pris d’assaut l’esplanade de la Mosquée sous une haute escorte de la police israélienne, rapporte la MENA.

L’occupation cherche, via ces irruptions quasi quotidiennes à diviser Al-Aqsa, dans le temps et dans l’espace, entre Musulmans et Juifs comme ce fut le cas avec la mosquée d’Abraham à Hébron (sud de la Cisjordanie).

En même temps, le ministère palestinien des Affaires étrangères et des Expatriés a annoncé lundi que l’invasion par les forces israéliennes de l’hôpital Al-Matlaa dans la ville d’Al-Qods et de la mosquée de Bab Al-Rahma à la mosquée d’Al-Qods constituait une escalade grave et un dédain prémédité de la dignité humaine et des droits à la vie et la liberté du culte, dépassant toutes les lignes rouges.

Dans un communiqué, le ministère a souligné que ces invasions continues représentaient un mépris des principes des droits de l’Homme et une violation du droit international et des conventions de Genève, ainsi que la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Et le ministère d’ajouter que le mutisme de la communauté internationale face à ces crimes encourage les forces d'occupation à mener leurs complots d’expansion coloniale et qu’il appartient à la communauté internationale d’assurer une protection internationale au peuple palestinien et d’agir pour protéger les opportunités de paix sur la base de deux Etats. D’autre part, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté 16 Palestiniens en Cisjordanie, alors qu’un jeune palestinien a été blessé à Jénine près d’une barrière militaire.

en relation