Nestle

Des efforts égyptiens pour stimuler le tourisme à Rome

Test Acount Jeudi 05 Juillet 2018-22:20:48 Tourisme
Zahi Hawas lors de l'exposition des anciennes monographies organisée par l'Ambassade d'Egypte à Rome
Zahi Hawas lors de l'exposition des anciennes monographies organisée par l'Ambassade d'Egypte à Rome

L'Etat égyptien continue ses efforts intensifs dans tous les pays du monde pour promouvoir la civilisation pharaonique et copte afin d'attirer plus de touristes en Egypte. Cela est grâce à sa civilisation et sa grande histoire outre ses civilisations pharaonique et copte.

Dr. Zahi Hawass, archéologue égyptien et ex-ministre des Antiquités, a indiqué, hier, à des centaines de citoyens italiens résidents dans la ville historique de Viterbo en Italie que l'Egypte est complètement sécurisée, tout en les appelant à visiter le pays le plus tôt possible.

Hawass a prononcé une conférence avant le lancement des événements de l'exposition des anciennes monographies organisée par l'Ambassade d'Egypte à Rome en coopération avec les Ministères de la Culture et des Antiquités et la Fondation Culturelle Italienne Benedetti dirigée par Eugenio Benedetti. L'ambassadeur d'Egypte à Rome, Hisham Badr et l'actrice Laila Elwi, ambassadrice de bonne volonté ont participé à cette conférence en présence d'un grand nombre de personnes passionnées de l'ancienne civilisation égyptienne.

Lors de la conférence, qui a duré plus d'une heure, Dr. Zahi Hawass a souligné les efforts déployés par le président Abdel Fattah Al-Sissi pour préserver les antiquités égyptiennes et mettre en place des projets archéologiques favorisant l'exploitation des monuments de l'Egypte. Parmi ces projets, le plus important est celui du Grand Musée Egyptien qui serait inauguré en 2020. Il a également indiqué qu'il était prévu d'achever les travaux dans le musée quand son idée a été lancée par l'ex-ministre de la culture, Dr. Farouk Hosni. Par ailleurs, les événements survenus dans le pays après la révolution du 25 janvier ont entravé l'achèvement de cet énorme projet dans les moments prédéterminés.      

L'archéologue égyptien et l'ex-ministre des Antiquités a indiqué qu'après l'inauguration du Musée, ce dernier serait le plus grand musée du monde. Il a souligné qu'il a déjàenvoyé des lettres à un nombre de musées à travers le monde pour récupérer les cinq artefacts les plus importants, dont la tête de Néfertiti.Cependant, ces musées n'ont pas répondu aux revendications égyptiennes, notant qu'il y avait une proposition de récupérer les cinq pièces pour les exposer au Musée égyptien pour une période de trois mois seulement, mais cette proposition a également été rejetée.

en relation