Entrepreneurs vs salariés, un changement juvénile réel

Dr Nesrine Choucri Mercredi 11 Septembre 2019-13:15:53 Chronique et Analyse
Entrepreneurs vs salariés, un changement juvénile réel
Entrepreneurs vs salariés, un changement juvénile réel

Huit heures au bureau pour avoir un salaire. Un slogan abandonné de plus en plus par les jeunes qui cherchent à ne pas perdre leur vie dans un bureau pour bosser de manière traditionnelle. De plus en plus de jeunes décident de vivre autrement, de briser les contraintes traditionnelles et ancestrales de la semaine de 40 heures. Au lieu de salariés, ils cherchent à devenir entrepreneurs. De plus en plus, on observe de jeunes entrepreneurs promoteurs de jeunes entreprises qui naissent dans divers secteurs de l’économie. Ces entrepreneurs se lancent dans la gestion d’activité indépendante non pas de manière exclusive mais complémentaire. Autrement dit, ils sont salariés, mais décident d’investir. Comment devenir entrepreneur dans ces conditions ?

Qu’est-ce qu’un entrepreneur ?

La question de savoir ce que c’est qu’un entrepreneur peut sembler totalement évidente pour certains, et même idiote pour d’autres. À première vue, vous devez forcément avoir une idée derrière cette question, sinon une réponse qui se rattache à cette question. Et pourtant à y penser de plus près, la réponse est totalement relative et intègre plusieurs éléments non négligeables, comme l’explique le Blog influent.

Un entrepreneur littéralement, c’est quelqu’un qui entreprend. Or, tout le monde autour de vous entreprend. Vous entreprenez de voyager, de construire votre maison, de cuisiner un repas, de faire les champs, d’aller en campagne, de vous promener, d’effectuer des visites familiales, professionnelles, d’organiser une fête, de mettre sur pied une entreprise, d’étendre votre structure dans d’autres villes ou pays, de créer un produit, de faire un placement immobilier, et bien d’autres.

Ainsi, vous pouvez remarquer que tout le monde entreprend à un moment donné quelque chose ou une activité. Est-ce qu’un entrepreneur se définit donc par le fait qu’il entreprenne une activité, ou bien par le fait qu’il concrétise son idée d’entreprendre ? Est-ce qu’un entrepreneur se définit par le fait qu’une personne déclare son activité ou bénéficie d’une immatriculation auprès des structures administratives compétentes ? Est-ce qu’un entrepreneur se définit également par le fait qu’une personne gère une activité ou une société avec des employés ?

Pouvez-vous aussi définir un entrepreneur comme étant un salarié d’une structure privée, ou bien un fonctionnaire national ou international ou encore une personne qui possède une activité libérale ? L’entrepreneur peut-il aussi être défini comme un individu qui réalise des bénéfices non commerciaux (BNC) ou bien les bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ? Avant tout, pour bien comprendre la notion d’entrepreneur évoquée dans cet article, vous devez faire le distinguo entre l’entrepreneuriat et l’entreprenariat, comme le confirme le Blog influent.

L’entreprenariat concerne l’action d’entreprendre. Chaque individu entreprend ou planifie de faire quelque chose à un moment donné de sa vie. Il n’y a personne qui n’entreprend dans sa vie, même les plus petits hommes. L’entreprenariat a un sens beaucoup plus tourné vers la satisfaction des besoins personnels ou individuels et la quête des intérêts propres de l’individu qui entreprend. Décider d’entreprendre de passer ses vacances à Miami relève de l’entreprenariat de la même façon qu’entreprendre de cultiver ses champs en campagne.

Par contre, l’entrepreneuriat concerne toujours l’action d’entreprendre, mais ici dans un but de rentabilité économique et financière. Il s’agit ici de créer sa société ou de mettre sur pied un projet rentable à court comme à long terme. L’entrepreneuriat fait appel à la création de richesses.

Devenir entrepreneur dans cet article concerne toutes les personnes qui ont décidé de créer de la richesse. La définition de l’entrepreneur est fonction du secteur d’activités concerné. Pour l’économiste, vous serez entrepreneur si vous créez de la richesse économique et financière (réduction du taux de chômage, création d’emplois, augmentation du revenu, accroissement du revenu national, etc.). Pour le juriste, vous serez entrepreneur si vous êtes déclaré au registre du commerce, ou bien immatriculé au régime des métiers avec toutes les conditions qui vont dans ce sens.

Pour un sportif, un entrepreneur s’apparente à un entraîneur. Selon le président de MeltyGroup, Alexandre Malsch, « l’entrepreneur est un entraîneur, qui doit tout faire pour mettre les meilleurs joueurs sur le terrain pour gagner le match ». Toutefois, un entrepreneur doit présenter les caractéristiques suivantes : objectifs à atteindre, passionné, prend continuellement les risques, inventif et créatif, patient, sait s’adapter à toute situation, autonome, organisé, manager, persévérant et déterminé, visionnaire.

Un entrepreneur quelle que soit la définition que vous lui donnez doit présenter au moins les caractéristiques susmentionnées. Elles ne sont pas exhaustives, mais au moins ce sont des caractéristiques principales. En théorie, il existe une différence entre le statut d’auto entrepreneur et le statut d’entrepreneur. L’auto entrepreneur est généralement assimilé en pratique à celui qui a une activité indépendante de ses fonctions principales soit comme fonctionnaire ou comme salarié. L’entrepreneur est considéré comme le manager d’une entreprise qui se consacre à cette activité entièrement et qui emploie un personnel.

Mais dans cet article, il faut entendre entrepreneur comme toute personne qui est soumise à un régime social bien particulier et dont la structure juridique correspond aux lois administratives. En tant qu’entrepreneur, vous pouvez appartenir à une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), à une entreprise individuelle, à une société à responsabilité limitée (SARL), à une auto entreprise, à une société anonyme (SA), à une SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle), une SAS (société par actions simplifiée), etc.

Le statut d’auto entrepreneur diffère de celui de freelance et de travailleur indépendant. Si vous êtes travailleur indépendant, vous n’avez pas en réalité de statut social car un travailleur indépendant n’est pas soumis à un régime spécial de la même manière qu’un freelance. 

Être un entrepreneur, c’est un état d’esprit et un mode de vie. Pour se lancer dans ce métier, il faut être rigoureux et avoir une bonne méthode, voici les clés pour bien réussir, comme le confirme le site

http://www.dynamique-mag.com/article/cles-devenir-entrepreneur.5872.

La motivation et la passion

Pour entreprendre, il faut être motivé. Même si le travail en entrepreneuriat n’est pas ce qu’on peut appeler du divertissement, la passion est de mise. Soyez votre propre allié, et faites de votre motivation et de votre passion, les moteurs principaux de votre entreprise. Ces deux facteurs clés vont vous donner du tonus, qui va vous permettre, d’une manière autonome, de vous ouvrir la voie vers le succès.

Le travail

Pour pouvoir monter au sommet, un entrepreneur doit avoir du caractère. Devenir entrepreneur ne relève pas seulement de la passion. En effet, il y a du travail à faire, des efforts à fournir. Difficile pour un entrepreneur d’avoir un moment de répit. Le boulot d’entrepreneur n’est pas facile, il faut être subtil et savoir gérer son emploi du temps. Pertinent dans la prise de décision, un bon entrepreneur évalue la situation, avant d’arborer une action.

L’expertise

Gérer une entreprise, c’est tout un art. Vous devez avoir une parfaite maîtrise aussi bien théorique que pratique en entrepreneuriat, pour avoir une bonne gérance. Toutefois, pour ne pas stagner, il est indispensable d’effectuer un apprentissage continu, pour ne pas être pris sous les filets des limites d’expertise. Entreprendre est une chose, mais mettre en marche son business en est une autre. Entourez-vous d’experts, pour avoir plusieurs cordes à votre arc.

La créativité

Dans ce monde où tout bouge, il faut persévérer pour maintenir le cap. Adoptez un esprit créatif, et trouvez des points à la fois pertinents et novateurs. Un entrepreneur doit être réaliste, même si la créativité est bénéfique pour la société, il faut trouver une bonne stratégie à adopter. Faites de votre défaite votre force. Tirez des leçons des échecs, pour adopter de nouvelles ruses, afin de pouvoir grimper au sommet.

Les relations

Croire en soi peut conduire à une bonne gestion, mais pour avoir plus d’assurance, il faut multiplier ses ressources. Faites de votre société un havre de paix, pour que vos employés soient plus détendus et moins stressés au travail. Mais il faut garder des limites, ne soyez pas trop indulgent, au point de laisser libre court à l’ingérence. Le domaine de l’entreprise est une guerre froide, restez proche des sociétés concurrentes, pour votre image, mais également, pour les dépasser.

Savoir se surpasser

Dans la vie, il faut savoir s’élever et aller plus loin. Surpassez les doutes semés en vous, et fortifiez votre conscience, afin d’avoir une forte capacité physique et morale, à surmonter toutes les éventualités en gestion d’entreprise. Espérer n’apporte rien, il faut avoir de l’éthique et être sceptique, pour réussir. Apportez des vraies valeurs à votre société, en dépassant vos limites, pour pouvoir en récolter les fruits.

Il faut être consciencieux pour ouvrir une entreprise. Mesurez vos limites, et adoptez un caractère de gagnant. Ayez de l’audace et soyez en harmonie avec vous-même pour affiner votre dynamisme. Toutefois, prenez de temps en temps une pause pour vous ressourcer.

en relation