Nestle

Euromoney 2018 examine la stabilité dans l’économie et les opportunités d'investissements

Marwa Mourad Lundi 10 Septembre 2018-13:37:48 Economie
La conférence
La conférence "Euromoney Egypt"

La conférence "Euromoney Egypt" a récemment débuté au Caire, en présence des ministres, des économistes, d'hommes d'affaires, des chercheurs de divers centres, institutions financières et économiques de par le monde.

La Conférence s’est déroulé cette année sous le thème " la stabilité dans l'économie égyptienne et les opportunités d'investissements", avec la participation d'environ 1000 personnalités économiques, financières concernées par l'étude des développements de la situation économique en Egypte.

Le ministre des Finances, Mohamed Maeit a prononcé une allocution devant la Conférence qui a duré deux jours pour examiner les moyens d'améliorer la performance économique.

La directrice des conférences Euromoney au Moyen-Orient, Victoria Behn a indiqué que 2018 était une des années difficiles sur le plan économique pour les preneurs de décision en raison de la forte inflation et du chômage dans la plupart des pays du monde.

Et d'ajouter que l'Egypte avait néanmoins réalisé de bonnes performances économiques et avait réussi d'attirer de nouveaux investissements évalués à 10 millions de dollars dans quelques mois.

Elle a signalé que la conférence aurait pour objectif de créer une liaison entre le gouvernement et le monde des affaires pour rapprocher les visions et parvenir à des décisions économiques soutenant la croissance économique.

La Conférence Euromoney Egypt 2018 a clôturé ses travaux mercredi dernier, en confirmant, par la voix des participants dont des banquiers et des responsables financiers, sa confiance quant au processus de réforme économique entrepris en Egypte.

Le directeur général des conférences Euromoney au Moyen-Orient, Richard Banks a indiqué, au terme de la conférence, qu'Euromoney avait tenu ces conférences régulièrement au Caire, pendant 25 ans et que l'ambiance de confiance et de la volonté d'y multiplier les investissements augmentaient au fil des années.

La ministre de la Planification, Hala El-Saïd a annoncé, dans son allocution de clôture, quelques indices tels le taux de croissance cible, soit 8% d'ici 2022, et la hausse des réserves de change qui couvrent les importations pendant huit mois.

Mme Saïd a également évoqué les efforts intensifs du gouvernement égyptien pour contrôler les taux d'inflation, pour réduire le taux de chômage et pour encourager le secteur privé à s'investir dans les projets de développement.

en relation