Europa League - Arsenal se qualifie dans la douleur face au CSKA Moscou

Samedi 14 Avril 2018-12:56:39 Sports
Europa League - Arsenal se qualifie dans la douleur face au CSKA Moscou
Europa League - Arsenal se qualifie dans la douleur face au CSKA Moscou

Arsenal s’est qualifié pour les demi-finales de l’Europa League à la faveur d’un match nul arraché contre le CSKA Moscou jeudi 12 avril 2018 (2-2), mais les Gunners devront désormais montrer un autre visage s’ils veulent remporter cette compétition sur laquelle ils misent tout.

Sixième en Premier League, le club londonien a fait de la victoire en petite coupe d’Europe son objectif de fin de saison pour pouvoir se qualifier en Ligue de champions l’an prochain.

“Nous avons été peut-être un peu surpris par l’intensité de la partie et nous n’étions pas présents lors de la première période. Nous étions un peu dans les cordes mais nous avons apporté une réponse appropriée”, a commenté Arsène Wenger sur BT Sport.

Fébrile et brouillon techniquement, Arsenal a conservé  l’essentiel jeudi avec la qualification sur la pelouse de la Veb Arena. Mais face à son futur adversaire en demi-finale, qui devait être connu à l’issue du tirage au sort hier vendredi, une telle performance pourrait s’avérer fatale.

La “rimonta” de l’AS Rome face au FC Barcelone mardi était visiblement dans l’esprit des Gunners, faciles vainqueurs à l’aller (4-1) mais qui ont été longtemps dominés jeudi par les Moscovites. “On a vu cette semaine beaucoup de renversements de situations et nous devons être totalement concentrés. Alors, concentrons-nous et voyons qui nous allons affronter” en demi-finales, a ajouté le manager des Gunners.

Les velléités du CSKA ont d’abord payé sur un ballon poussé au fond des filets à bout portant par Chalov (39), après une tête repoussée par Cech.

Les Russes ont ensuite fait le break au retour des vestiaires grâce à une volée dans un angle fermé de Nababki (50), qui a bien suivi une frappe une fois encore repoussée.

Ils ont même cru tenir à leur tour leur “remontada” lorsque Ignasevitch a déclenché une volée surpuissante qui a frôlé le montant du gardien d’Arsenal. Mais Welbeck a douché les espoirs du CSKA après un gros travail sur l’aile gauche et un une-deux conclu d’une frappe enroulée sur laquelle le gardien russe n’a rien pu faire (75).

La qualification acquise, Alexandre Lacazette, qui a passé une soirée difficile, a cédé sa place à Iwobi, avant une égalisation dans les arrêts de jeu d’Aaron Ramsey, d’un ballon piqué (90+2).

en relation