Nestle

Examen du renforcement de la paix et de la sécurité en Méditerranée

Mercredi 11 Avril 2018-21:29:04 Actualités
Examen du renforcement de la paix et de la sécurité en Méditerranée
Examen du renforcement de la paix et de la sécurité en Méditerranée

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choucri, s'est entretenu, hier mardi, avec son homologue chypriote, Nikos Christodoulides, en visite officielle au Caire, pour discuter des dossiers importants d'intérêt commun. Les relations bilatérales et la coopération tripartite entre l'Egypte, Chypre et la Grèce ont été au menu des entretiens, ainsi que les questions relatives à l'énergie et au problème de Chypre, outre les relations entre l'Union européenne et l'Egypte et les évolutions à l'est de la Méditerranée.

A l'issue de l'entretien, une conférence de presse commune a été tenue, au cours de laquelle, le chef de la diplomatie égyptienne a souligné avoir passé en revue les progrès réalisés au niveau des projets communs, lors du sommet d'Al-Sissi avec le président chypriote.

Choucri, a à cet effet, affirmé que le renforcement de la sécurité et de la paix en Méditerranée a été en tête  des sujets au menu de l'entretien, ainsi que la cause palestinienne, le dossier de la réconciliation et la situation en Syrie. L'entretien a également porté sur toutes les démarches menées par Chypre au sein de l'Union européenne pour appuyer les tendances égyptiennes.

Le ministre chypriote a pour sa part souligné que sa visite en Egypte s'inscrivait dans le cadre des relations étroites et solides unissant les deux pays. "Les relations Le Caire-Nicosie sont importantes et basées sur la confiance entre les deux pays sur le plan bilatéral, régional et international", a fait savoir le responsable chypriote.

Il a d'autre part révélé que les entretiens ont abordé plusieurs questions importantes, notamment celles relatives à l'énergie, tout en jetant la lumière sur l'intérêt de Chypre à multiplier ses investissements en Egypte sur plusieurs plans. Il a, à cet effet, noté que les deux parties ont étudié le mécanisme bilatéral pour le renforcement de la coopération entre les peuples des trois pays: l'Egypte, Chypre et la Grèce, et sur le développement régional, tout en affirmant l'appui apporté par Chypre à l'Egypte dans son combat contre le terrorisme.

Evoquant l'ingérence turque à Chypre, le ministre a qualifié "d'infraction aux droits de Chypre", la démarche turque.

en relation