Gad Elmaleh partage un adorable cliché de jeunesse et dévoile l'une de ses passions

Ghada Choucri Mercredi 24 Juin 2020-16:56:35 Jeunesse
Gad Elmaleh
Gad Elmaleh

 

Gad Elmaleh est de retour, non pas en stand-up, mais derrière le micro d'une radio qu'il affectionne tout particulièrement. L'humoriste, également fan de jazz, officie sur TSF Jazz tous les samedis à midi. Il invite ce vendredi 19 juin ses abonnés au rendez-vous en publiant un cliché de lui tout jeunot au piano !

Gad Elmaleh possède plusieurs cordes à son arc. Ce touche-à-tout né au Maroc, est issu d'une famille où la fibre artistique n'est pas un vain mot. Le jeune Gad Elmaleh se produit sur scène dès l'âge de 5 ans sur les spectacles de mime amateur de son père. Il se révèle par la suite en France en tant qu'humoriste grâce à ses shows de stand-up, mais également au cinéma avec des rôles dans des comédies comme Chouchou ou encore Coco. L'ex de Charlotte Casiraghi possède pourtant une passion qui l'anime depuis toujours : le jazz. Et durant le confinement, l'humoriste a décidé de laisser parler son coeur en rejoignant les ondes de sa radio préférée. Gad Elmaleh avoue écouter TSF Jazz à longueur de journée depuis des années, « Dans plein de moments très différents de (sa) vie, en tournée, quand (il) écrit, pour des retrouvailles familiales », confiait-il dans les pages du Parisien. Il affirmait : « Moi, je voulais être pianiste de jazz ».

Aussi, quand l'opportunité s'est présentée pour le papa de Noé et Raphaël, d'animer une émission, il s'est empressé de dire oui. Un programme musical d'une heure est né pendant le confinement. Gad partagé, titre de son émission, ne devait durer que le temps de cet épisode pandémique, mais elle s'est vue prolongée au moins jusqu'à fin juin. Gad Elmaleh a ainsi publié ce vendredi 19 juin en story de son compte Instagram un cliché de lui au piano, vraisemblablement à l'adolescence. Un petit clin d'oeil émouvant au petit garçon qu'il était : « Quand j'étais petit, j'avais un piano dans le garage. Je ne sais pas pourquoi il était là, peut-être que mes parents pensaient que je ne jouais pas assez bien pour le mettre dans la maison. Et ce piano, c'était une espèce de porte-bonheur, il m'a accompagné partout », avoue-t-il. Et aujourd'hui, pour inviter ses auditeurs à le rejoindre, Gad Elmaleh partage ce souvenir précieux.

 

 

en relation