Gare à la mauvaise humeur

Ingi Amr Samedi 11 Juillet 2020-15:25:38 Chronique et Analyse
Gare à la mauvaise humeur
Gare à la mauvaise humeur

La mauvaise humeur est un état émotionnel plus ou moins nuisible. Elle empêche l’individu d’apprécier les faits positifs qui peuvent apparaître autour de lui. Si on se réveille en mauvaise humeur, cela risque de ruiner la journée. Il ne faut donc pas céder à cet état d'âme. 

 

La mauvaise humeur est une émotion passagère, qui nous traversera sans doute plusieurs fois dans la vie. Ce n’est pas grave à condition qu'elle n'affecte pas négativement nos actions.

Dans certains cas, la mauvaise humeur est présente dès le réveil, sans raison particulière. La mauvaise humeur est un fléau silencieux. C'est un état d'esprit nuisible auquel on ne doit pas céder. (Source: reussitepersonnelle.com). Il faut donc  stimuler une volonté réelle et décisive, pour chasser ce sentiment négatif.

L’humeur est un état intérieur. Quelle en est la cause: manque de sommeil ? Conflits ? Impression d’être prisonnier d’une routine ?  Les causes sont multiples, mais les astuces pour se débarrasser de cet état d'esprit le sont aussi.

Simple remède: sourire. Changer d'humeur en  trouvant quelque chose qui pourrait faire rire : un clip vidéo sur Youtube , une discussion avec un ami toujours prompte à utiliser l’humour. De simples gestes … peuvent favoriser un retour à la normale.

L'humeur est aussi question d'ambiance. Il est en effet démontré qu’un cadre de vie rangé, propre, cosy et soigné affecte de manière positive notre psychologie, poussant à l’apaisement et réduisant par là même notre tendance à nous laisser aller à la mauvaise humeur.

D’une manière plus simple, on a donc la possibilité d’améliorer le confort, ce qui ne manquera pas d’avoir une incidence sur l'état d’esprit.

Il faut penser à laisser de l’espace dans le lieu d’habitation. Trop de meubles, de bibelots ou d’objets inutiles ont tendance à affecter négativement l'humeur. La chambre doit aussi être un lieu paisible, dans lequel on peut se relaxer.

 

Comment chasser la mauvaise humeur

La mauvaise humeur a des conséquences dramatiques sur notre santé. Elle entrave la digestion et peut même provoquer des ulcères. De plus, la mauvaise humeur entraîne une perte d’énergie. Pourquoi alors  accepter d’être de mauvaise humeur ? (Source: toujours-positif.com)

Comment donc surmonter la mauvaise humeur et la modifier en bonne humeur ?  

1-Visualiser

Lorsque vous sentez la mauvaise humeur, puis l’irritation et enfin la colère monter en vous, respirez ! Plusieurs grandes inspirations suivies d’expirations longues vont ramener un peu de calme dans votre esprit.

Ensuite visualisez. Vous devez visualiser soit un être cher vous souriant, soit un endroit calme et paisible ou vous vous sentiez bien. L’objectif est de faire monter l’émotion de l’amour pour venir « piétiner » cette émotion néfaste qu’est la mauvaise humeur.

2- Modifier la pensée

Vous devez reconnaître que cette mauvaise humeur est seulement une façon de penser. Personne ne vous oblige d’être de mauvaise humeur.

Les circonstances extérieures sont une chose, votre réaction en est une autre.« Si vous ne pouvez pas changer le sens du vent, vous pouvez changer le sens de la voile »

Ce qui est important ce n’est pas ce qui vous arrive, c’est ce que vous faites avec ce qui vous arrive.

Fermez les yeux, respirer profondément plusieurs fois et affirmez mentalement : «  je suis calme et tranquille, la vie est merveilleuse »

3- Se relaxer

Il s'agit de relaxation et non pas de méditation. Ce n’est pas du tout la même chose. La méditation est un exercice de concentration, alors que la relaxation est plutôt dans le « lâcher-prise ».

Si vous en avez la possibilité allongez-vous pour faire cet exercice de relaxation . Si ce n’est pas possible, asseyez-vous tranquillement sur une chaise, les pieds bien à plat sur le sol. Nous allons donc relâcher les muscles et les tensions musculaires.

La détente chasse la mauvaise humeur

4- Se distraire

Plus on se concentre sur un problème, plus on rumine et plus on s’énerve. La solution : s’occuper autrement. Écouter une chanson qu’on aime, faire une promenade ou lire un magazine sont des activités toutes simples qui suffisent à nous changer les idées et à nous calmer.

 

Quoi manger pour avoir une bonne humeur ?

Le café

Selon une étude conduite par l'Institut National de la Santé en Amérique, les personnes qui consommaient 4 tasses de café présentent un risque réduit de 10% de souffrir d’une dépression que ceux qui n'en consomment pas. Cet effet sur le moral est dû aux antioxydants présents dans le café, expliquent les auteurs de cette étude. (Source: mariefrance.fr)    

La banane

Riche en magnésium et en vitamine B, la banane permet de réguler le système nerveux et de rester de bonne humeur. Grâce à sa teneur en tryptophane, un acide aminé à l'origine de la synthèse de sérotonine (la fameuse hormone du bien-être !), elle a également la propriété d'agir comme antidépresseur. Alors, on n'hésite plus à manger la banane par les deux bouts ! 

Le chocolat noir

Un petit coup de blues ? Un petit carré de chocolat et ça repart. L'action bien-être du chocolat s'explique non seulement par son goût irrésistible mais aussi par la présence de théobromine, un pyschostimulant dont les effets sont proches de la caféine et de la sérotonine, l'hormone du bonheur. Il est préférable de consommer du chocolat noir avec au moins 70% en cacao.

L’avocat

Amateurs de guacamole, réjouissez-vous ! Avec l'avocat, c'est zéro stress garanti ! Ce fruit regorge de tyrosine, un acide aminé qui entraîne la sécrétion de dopamine et de noradréline, deux hormones considérées comme des neurotransmetteurs régulateurs de l'humeur et de la... libido. L'avocat est aussi une bonne source de vitamine B (bénéfiques pour le système nerveux), de potassium, calcium et magnésium (aident à lutter contre le stress) et de fibres.

 Les poissons gras

Présents dans les poissons gras, les omégas 3 sont excellents pour notre santé et notamment notre moral ! Réputés pour ses vertus cardio-protectrices, les omégas 3 agissent également sur notre état émotionnel et pourraient combattre les symptômes de la dépression. Et pour en bénéficier, il suffit d'en manger deux fois par semaine. Dans vos menus, pensez donc à inviter le maquereau, le saumon ou encore le maquereau. 

Le poulet

Riche en vitamines B3, le poulet régule l'humeur. 

Les fruits rouges

Framboises, fraises... les fruits rouges représentent une importante source de vitamine C, de minéraux et de fibres. Mais ils regorgent surtout d'antioxydants. Ces substances contribuent, entre autres, à prévenir le vieillissement prématuré des cellules.  

Les légumes verts

Les épinards sont particulièrement riches en vitamine B9 (ou acide folique), une vitamine qui joue un rôle essentiel dans la sécrétion de la sérotonine, l'hormone du bien-être. On en trouve aussi en grande quantité dans les brocolis ou les asperges. 

Les céréales complètes

Riches en B6 et B12, les céréales complètes sont très bonnes pour l'équilibre nerveux.

Les amandes

Les amandes influent sur le stress et régulent l'humeur. 

Les noix

Avec leur composition riche en oméga 3, en magnésium et en fibres, les oléagineux sont de véritables atouts pour notre santé et agissent sur les neurotransmetteurs qui régulent l'humeur. 

Le parmesan

Riche en glutamine, le parmesan calme les nerfs. 

Les œufs

Les œufs entiers sont une des meilleures sources de choline. Ce nutriment joue un rôle important dans le développement et le fonctionnement du cerveau. Un gros œuf apporte environ 215 mg de choline, soit à peu près la moitié des besoins quotidiens d’un adulte. 

Le cornichon

Les aliments fermentés permettent au corps de produire des vitamines qui vont stimuler la bonne humeur ? Et parmi eux, le cornichon ! « Ce sont des aliments qui vont agir sur votre intestin, et qui vont lui faire fabriquer de la sérotonine, qui, elle, remontera ensuite au cerveau. » explique Michel Lejoyeux, professeur en psychiatrie et addictologie à l'Université Paris-VII. Une fois fermentés, ces aliments auraient des effets bénéfiques contre le stress. 

 

Musique et humeur

C'est bizarre comment telle musique vous mettra la larme à l’œil tandis qu’une autre vous amènera dans des états proches de l’euphorie. Certaines mélodies ou chansons sont capables de générer une bonne humeur. (Source: corpsetsante.fr)

Dès que le cerveau perçoit une ambiance musicale, il s’adapte quasi-immédiatement à ce qu’il interprète comme une information concernant l’environnement extérieur. C’est ainsi qu’une musique dynamique comme de la techno fera automatiquement augmenter le rythme cardiaque tandis que de la musique relaxante aura concrètement l’effet inverse. Les battements du cœur s’ajustent littéralement sur le tempo de la musique qui nous entoure.

Il se passe un même phénomène au niveau du « contenu » de la musique. Par exemple, une chanson triste remplie de messages négatifs aura pour conséquence d’induire un sentiment de nostalgie, de mélancolie et d’abattement, et ce même si l’on n’écoute pas réellement les paroles. Intuitivement, le cerveau comprend l’ambiance dans laquelle on le plonge, et il y répond en s’adaptant par le mimétisme. Suivant le même mécanisme, lorsque le titre est gai, enjoué et que le texte est porteur d’un message positif, notre humeur va suivre cette direction jusqu’à faire naître en nous la sensation d’être heureux.

Un chercheur en neuroscience cognitives de l’Université de Groningen aux Pays-Bas, le Docteur Jacob Jolij, a réussi à mettre au point une équation déterminant les critères qui font d’une chanson un titre « feel good ». Il a ainsi conclu que pour produire du bonheur, une musique devait avoir un tempo de 150 battements par minutes, des paroles positives, et des notes en gamme majeure.

La musique change nos comportements. De nombreuses études inédites ont toutefois permis de prouver l’influence de la musique sur nos réactions, et ce quels que soient nos souvenirs ou émotions associés.

 C’est ainsi que la musique classique diminue concrètement les attitudes violentes, que la musique douce peut être qualifiée d’antidouleur. 

en relation