Gouvernement : Le Président approuve la construction de ponts maritimes pour remplacer les traversiers

Test Acount Vendredi 16 Octobre 2020-23:43:03 Actualités
Gouvernement : Le Président approuve la construction de ponts maritimes pour remplacer les traversiers
Gouvernement : Le Président approuve la construction de ponts maritimes pour remplacer les traversiers

Le Premier ministre, Dr Moustafa Madbouli, a présidé une réunion avec le ministre des Transports, Kamel Al-Wazir et nombre de ministres et hauts responsables de l’Etat, pour suivre l’état d’avancement des projets du ministère dans les secteurs des routes, des chemins de fer et du métro, apprend-on de la page officielle du Conseil des ministres. Al-Wazir a présenté les projets de réaménagement et d’élargissement de la route agricole Le Caire-Alexandrie, qui s’étend sur une distance de 23 km entre Banha et Dafra, soulignant que ce projet permettra de hausser la capacité de cette partie sur la route, et ajoutant que 10 ponts seront également construits pour éviter les embouteillages en matière de circulation routière. Au cours de la réunion, le ministre des Transports a fait allusion à l’approbation donnée par le Président Abdel Fattah Al-Sissi quant à la suggestion présentée par le ministère de construire des ponts maritimes afin de remplacer les traversiers, et les annuler dans les villages où le nombre d’habitants  dépasse les 10 mille personnes. Ce projet devrait être exécuté durant l’exercice financier 2020-2021. 15 ponts maritimes seront construits pour un coût de 1,5 milliard de LE, a révélé le ministre.

M. Al-Wazir a en outre évoqué la deuxième phase du projet national de pavement des axes routiers  au sein de chaque gouvernorat, soulignant que le projet - dans sa première phase - débutera dans 13 gouvernorats, à savoir : Port-Saïd, Ménia, Nouvelle Vallée, Sohag, Louxor, Assouan, Le Caire, Alexandie, Matrouh, Kafr Al-Cheikh et Mer Rouge, en plus des gouvernorats du Fayoum et d’Assiout, qui n’ont pas encore présenté leurs plans.

Ce projet constitue une artère vitale qui servira les différents gouvernorats et son parachèvement rendra de grands services aux citoyens et facilitera leur circulation  et celle des marchandises également, a expliqué le ministre.

Il a également passé en revue le projet de rénovation  de la route désertique Ouest en Haute-Egypte, et qui est d’un coût de 26 milliards de LE avec ses quatre phases.

Les routes qui seront réaménagées seront dotées de stations de péage, subiront des élargissements en ce qui concerne les chaussées, et seront dotées de caméras d’observation numériques, de système d’alarme contre les incendies, d'écrans et d’une cellule centrale de contrôle, a expliqué M. Al-Wazir.

Le Premier ministre a instruit d’accélérer le parachèvement du financement exigé pour effectuer les travaux de rénovation et de réaménagement de la route périphérique autour du Grand-Caire, tout en mettant l’accent sur l’importance de présenter un travail de haute qualité.

en relation