Nestle

Guinée-Bissau : Un budget pour conduire le pays jusqu’aux élections

Dalia Hamam Lundi 25 Juin 2018-14:55:31 Bonjour l'Afrique
Le président de Guinée-Bissau, José Mario Vaz, le 2 mai 2017 à Abidjan
Le président de Guinée-Bissau, José Mario Vaz, le 2 mai 2017 à Abidjan

Deux mois après l'entrée en fonctions d'un gouvernement "inclusif", le Parlement de Guinée-Bissau a adopté samedi à l'unanimité le budget de l'Etat, nouvelle étape dans la préparation des législatives du 18 novembre après plus de deux années de crise politique, a dit l’AFP. Les 90 députés présents (sur 102) ont adopté un budget de quelque 212 milliards de francs CFA (environ 324 millions d'euros) présenté par le gouvernement du Premier ministre Aristides Gomes, qui sera en vigueur jusqu'au scrutin de novembre. Ce petit pays d'Afrique de l'Ouest a traversé des turbulences politiques depuis la destitution en août 2015 par le président José Mario Vaz de son Premier ministre issu du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), Domingos Simoes Pereira, auquel M. Vaz appartient également.

Un nouvel accord de sortie de crise a été conclu au sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) le 14 avril à Lomé. Il a ouvert la voie à la nomination de M. Gomes deux jours plus tard puis à la reprise des travaux du Parlement, interrompus pendant deux ans, et à la fixation des législatives au 18 novembre 2018. "C'est un budget qui était déjà en cours d'exécution quand nous sommes arrivés au gouvernement. Il va donc falloir continuer à travailler dans la même ligne, tout en apportant des réformes dans les institutions chargées de faire entrer les recettes", a déclaré samedi à la presse le nouveau Premier ministre.

en relation