Il est temps de dire à ton ami(e): je t’aime

Soha Gafaar Mardi 06 Août 2019-13:50:36 Chronique et Analyse
La Journée internationale de l'amitié
La Journée internationale de l'amitié

Un(e) ami(e) c’est quelqu’un qui console, qui entend, qui conseille, qui protège, qui apprécie, qui pardonne, qui aime sans condition, qui est là au moment opportun, qui garde les secrets, etc… C’est pour tout cela que la Journée internationale de l'amitié célèbreles amis, c’est un moment pour dire à ton ami(e) : je t’aime, je pense à toi, tu es si précieux(se) dans ma vie. Allons-y célébrons ensemble nos ami(e)s, et à cette occasion je dis à tou(te)smes ami(e)s :« je vous aime beaucoup ».

 

 

 

L'amitié est la relation la plus critique après la famille et, dans certains cas, elle dépasse même les connexions filiales. Tous les êtres humains ont besoin d'un ami à leurs côtés, et cela dès le plus jeune âge. L'amitié grandit à mesure que les personnes vieillissent et plus elles passent de temps ensemble, plus les liens qui unissent l'amitié se renforcent. Les défis auxquels les humains sont confrontés chaque jour deviennent plus légers quand ils les affrontent avec un compagnon, et ce sentiment de solidarité joue un rôle énorme en aidant la plupart des gens à traverser les situations les plus difficiles. C’est le pouvoir de l’amitié et c’est pourquoi la Journée internationale de l’amitié a été mise de côté pour rappeler aux gens l’importance des amis et leur donner l’occasion de s’asseoir et d’apprécier la valeur de leurs amis.

Il y a eu des tentatives pour commencer unejournée pour célébrerl'amitiédans le passé, la première tentative a eu lieu en 1930 en Amériqueoùunejournéed'amitié a étéfixée le 2 aoûtmaisn'a pas gagné en popularité en raison de la résistance du public pour les amener à acheter des cartes de vœux. Dans 1958 au Paraguay, unmédecin du nom de Dr. Ramon Artemio a proposé de passer unejournée à célébrerl'amitié en dînant avec des amis à PuertoPenasco. Cette simple réunionestce qui a jeté les bases de la créationd'unetellejournée. Cerêveestarrivé à 2011 lorsquel’Assembléegénérale des Nations Unies a déclaré le 30 juilletcommeJournéeinternationale de l’amitié pour promouvoir l’amitié entre les peuples, les pays, les cultures et les individus et inspirer autant que faire se peut les efforts de paix entre communautés.

La résolution 65/275 votée par l'ONU insiste sur la participation des jeunes et sur celle des futurs dirigeants de pays, à des activités qui impliquent les différentes cultures et promet la compréhension entre les pays et les communautés et le respect de la diversité.

La Journée Internationale de l'amitié soutient aussi les buts et les objectifs de la "Déclaration et du Programme d'actions sur une culture de la paix" (ONU).

L'ONU encourage les gouvernements et les individus à organiser toutes sortes d'événements, activités et initiatives qui contribuent aux efforts de la communauté internationale de promotion d'un dialogue entre les civilisations, la solidarité, la compréhension mutuelle et la réconciliation.

La Journéeinternationale de l'amitiéestcélébréedansdifférents styles selon le pays et la culture des personnesimpliquées. Certainschoisissentd'organiser des fêtes oùils se réunissent avec leursamis et partagent un repasalorsqu'ilsreviventcertains de leurs souvenirs. Dansd'autres parties, les gens se présentent des cadeaux qui souventtransmettentleur gratitude à travers le symbolisme, quelque chose dont les amis se souviennent. Outre les fêtes, les autresprennentleur temps pour camper dans la nature avec des amis et créer de meilleurs souvenirs. La plupart des campingsproposent des réductions à cettepériode de l'année pour permettre aux gens de profiterpleinement de leur temps avec leursamis. Danscertains pays, d'énormesdéfiléssontorganisésdans des espaces publics oùtoussontinvités à venir passer la journée à l'extérieur avec leursamis, qui peuventparticiper à des événements et à des jeuxainsiqu'à des concerts publics gratuits.

 

L’amitié à travers les réseaux sociaux

L'arrivée des réseaux sociauxdans nos vies quotidiennes est venue modifier la façon dont les gens interagissent. D'après Whitney Erin Boesel, nous sommes confrontés à une quantité d'informations venant de nos amis bien plus importante qu'auparavant. Suivre ce que nos contacts ont publié demande une réelle implication et traiter le flux de données entrant demande de l'effort, en tant qu'ami, pour être à l'écoute. À l'inverse, il est devenu bien plus facile de rendre une information disponible à un grand nombre de personnes. Nous faisons donc face une dévolution de l'amitié, il fait maintenant partie des responsabilités d'un ami de devoir s'investir pour se tenir au courant de nos informations, mais aussi de partager du contenu pour rester visible.

La notion d'« ami » sur un réseau social dépasse le cadre de l'amitié traditionnelle. Elle ne repose plus forcément sur une relation directe privilégiée, mais sur une simple reconnaissance interpersonnelle. Par exemple, chaque « ami »" sur Facebook fait partie de l'audience qui peut observer les activités en ligne de l'individu. Chaque publication (texte, photo, vidéo, etc.) permet ainsi de recevoir des commentaires de la part de cette audience et de s'engager dans des processus de comparaison sociale avec eux. Cette comparaison sociale se manifeste notamment à travers les individus les plus fragiles psychologiquement qui seront plus susceptibles de chercher à se rassurer sur leur propre identité par l'intermédiaire de leur communauté d'amis sur les réseaux sociaux. C'est notamment le cas des jeunes qui sont parmi les plus grands utilisateurs de ces réseaux et dont le processus de construction d'identité est encore inachevé.

en relation