Nestle

KV13 du Chancelier Bay, puis Amonherkhepshefet Montouherkhepshef

Test Acount Jeudi 19 Juillet 2018-21:41:53 Archéologie
KV13 du Chancelier Bay
KV13 du Chancelier Bay

Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737-1738 par Richard Pococke, puis par James Burton en 1825. Les premières fouilles furent réalisées par Hartwig Altenmüllerde 1988 à 1994. La tombe fut construite par Séthi II(1203-1194) comme sépulture pour le Chancelier Bay à son service et qui restera en fonction jusque sous le règne de Siptah/ Taousert(1188-1186). Bay, qui d'après James Henry Breasted, est aussi identifié dans le Papyrus Harris Grand comme le Syrien Iarsou (ou Yarsou), va tomber rapidement en disgrâce à la cour et sa dernière apparition publique dans une inscription date de l'an 4 de Siptah. Il fut exécuté lors de la cinquième année du règne du Pharaon, sur ordre du souverain lui-même. La nouvelle de son exécution fut inscrite par les ouvriers de Deir el-Médinehsur un ostracon (IFAO 1254). Cette ostracon fut traduit et publié en 2000 par l'égyptologue Français Pierre Grandet. La note précisait aux ouvriers de cesser tout travaux sur le tombeau (KV13) de Bay de la vallée des Rois, qui avait été jugé comme un traître à l'État.

   Le tombeau fut semble t-il plus tard réutilisé pour Amonherkhepshefet Montouherkhepshef, deux fils de Ramsès III(1184-1153, XXe dynastie), pour Amonherkhepshef il y a peut-être confusion avec un fils de Ramsès VIdu même nom. L'architecture et la décoration ressemblent étroitement à celle du tombeau de la Reine Taousert(1188-1186, XIXe dynastie, KV14). Il se compose de trois couloirs qui sont suivis de deux chambres, puis de deux autres couloirs flanqués de deux chambres latérales et qui débouchent sur la chambre funéraire. La tombe au total s'étend sur une longueur d'un peu plus de 71,30 m. Le tombeau a subi beaucoup de dommages et tous ses plafonds se sont effondrés. Les murs furent probablement décorés à l'origine avec du plâtre peint. De graves inondations ont détérioré le plâtre et aujourd'hui seulement quelques traces de la décoration demeurent dans certains endroits. Les vestiges de cette décoration représentent le défunt avec des déités et des parties du Livre des Morts. C'est l'un des rares tombeaux non-royaux creusé dans la valléependant la XIXe dynastie.

en relation