Nestle

KV23

Test Acount Jeudi 27 Septembre 2018-17:13:41 Archéologie
Barque portant l'Ennéade d'Héliopolis
Barque portant l'Ennéade d'Héliopolis

Le tombeau fut Découvert en 1816 par Giovanni Battista Belzoni. Elles seront reprises en 1908 par Howard Carteravec le déplacement des fragments du sarcophage vers le Caire. Gaston Masperoles fit rassembler et reconstituer dans le muséeÉgyptien du Caire.

Cette sépulture est située dans la partie Ouest de la vallée des Rois(WV). Ce fut le dernier tombeau à être employé dans cette partie de la vallée. C'est la première tombe du site sans axe coudé. On pense aujourd'hui qu'elle était à l'origine préparée pour Toutânkhamon, mais comme elle n'était pas terminée lorsque celui-ci décéda, le jeune Pharaon fut enterré dans une tombe plus petite de la vallée (KV62).

 La tombe est un maillon essentiel dans l'histoire de l'architecture funéraire royale du Nouvel Empire(1549-1080) dans la vallée des Rois. En effet, c'est la première fois que le tombeau du Pharaon possède un plan totalement rectiligne, sans courbe, sans angle droit. Amenhotep IV(ou Akhenaton, 1353/52-1338) utilisa cette innovation pour sa propre tombeà Amarna. Le tombeau, qui resta inachevé, s'étend sur une longueur totale d'un peu plus de 60,10 m. Il se compose d'une entrée (A) assez profonde, suivit d'un couloir (B) en pente assez raide qui donnent sur une salle-couloir (C), suivit d'un autre couloir (D), qui mène à une antichambre (E), qui précède la chambre funéraire (F), assez grande. La tombe se termine par une dernière salle inachevée (G). La première salle (C), qui est dotée d'un escalier juste après le premier couloir, n'a sans doute pas été entièrement creusée, c'est pour cette raison qu'elle est souvent considérée comme un couloir. La dernière salle a été entièrement creusée et juste préparée pour un décor. La tombe, outre son plan, se démarque aussi par un décor assez atypique pour une tombe royale. Celui-ci se rapproche de celui de la tombe de Toutânkhamon. Il est peint et le style ressemble au tombeau du jeune Pharaon.

La chambre funéraire est la seule salle qui eut droit à un décor peint, dans le tombeau, avec des scènes de l'Amdouat, du Livre des Mortset des représentations du Pharaon et de diverses déités. Dans cette chambre, sur le mur de droite, le défunt est montré dans un marais, entrain d'harponner, ou encore tirant des plantes du marais, c'est le seul cas d'une telle scène dans un tombeau royal. Le souverain, debout sur une petite embarcation, suivi de la Reine Tiyi II(ou Ti ou Tiy ou Ty), tient sans doute un harpon. Il s'agit peut-être d'une scène de pêche. Puis, nous retrouvons une double représentation d'Aÿ IIdebout sur une embarcation. Sur la première, il s'approche d'un fourré où des oiseaux s'envolent. La Reine est présente. Le Pharaon semble arracher des tiges de papyrus. La deuxième scène le montre capturant des oiseaux. Le nombre d'oiseaux est de 12, se qui peut avoir comme symbolique les 12 heures du jour et de la nuit.

Au-dessus de l'entrée menant à la dernière salle, on remarque une représentation unique dans la vallée des Rois, une scène représentant les "Quatre fils d'Horus", sous une forme humaine, les quatre divinités gardiennes des vases canopespréservant les viscères du Roi, assis deux par deux autour d'une table. À gauche avec la couronne blanche, on voit Douamoutefet Qebehsenouf, à droite, avec la couronne rouge, on trouve Amsetet Hâpi. Sur le dernier mur, en direction de l'entrée de la chambre funéraire, nous trouvons, sur le décor du haut, la barque portant neuf divinités représentant l'Ennéade d'Héliopolis, avec à sa tête, Rê Horakhty, Dieu solaire.

Autre décor remarquable, celui de la Déesse Nephtysdebout entre deux barques. La seconde barque est une barque solaire portant deux faucons. Cette barque est appelée barque Mandjet. Elle sert au soleil durant son voyage diurne. En dessous des barques, on trouve un long texte, évoquant les chapitres 130 et 144 du Livre des Morts. Quatre petites niches, furent creusées dans les parois de la tombe. Elles contenaient les briques magiques servant à protéger la momiedu défunt contre les ennemis d'Osiris. Elles se situent aux quatre points cardinaux.

C'est le seul tombeau ouvert au public dans la vallée Ouest. Le travail de Giovanni Battista Belzoniavait mis en évidence le sarcophage cassé. Celui-ci fut récemment réinstallé dans la tombe et surmonté par son couvercle, découvert en 1972 par Otto J.Schaden. D'autres objets furent trouvés par J.Schaden, comme : Des fragments de statues de déités en bois, plusieurs rosettes de cuivre dorées de cercueil, des restes fragmentaires humains d'origine encore incertaine, des poteries datant du Nouvel Empire(1549-1080) et de la période Romaine. La momied'Aÿ IIn'a pas encore été identifiée.

Ce qui frappe dans cette tombe royale ce sont les nombreuses dégradations volontaires de la figure du Roi et de son nom. En effet la plupart furent grattés, mais cette persécution ne fut pas systématique, comme dit plus haut le Ka du Roi demeura intact. Otto J.Schaden affirme que le souverain fut réellement enterré là et pense même que son successeur, Horemheb, présida les funérailles. J.Schaden attribue les dégradations de la tombe à la XIXe dynastie(1295-1186). À cette période les tombes de la vallée des Roisfurent pillées et leur contenu dispersé.

en relation