Karara en tête du marathon et Khaled Youssef à la fin de la liste

Test Acount Samedi 30 Juin 2018-16:49:50 Art
L'affiche du film Harb Karmooz
L'affiche du film Harb Karmooz

Le marathon du film d’Eid Al-Fitr a été témoin de la compétition de cinq films différents qui ont varié entre l'action, la comédie et le drame, présentant au public de multiples options à choisir. Les revenus d’Eid Al-Fitr ont considérablement augmenté, en raison de la forte demande pour regarder des films dans les salles de cinéma. «Egypt Today» présente à son public les classements des films d’Eid Al-Fitr.

 

1- Harb Karmooz (Guerre de Karmooz)

 

Le film d'action «Harb Karmooz» a remporté le premier rang, réalisant un chiffre total d'environ 25,811 millions de L.E. Apparemment, cette année est l'année d'Amir Karara puisque sa série «Kalabsh» a atteint le plus haut niveau d'audience au Ramadan cette année. Il semble que les gens ont tendance à préférer l'action à la fois dans les séries et les films. Le film se déroule à l'époque du roi Farouk, dernier roi d'Egypte.

L'histoire tourne autour d'un officier de police, Youssef Al-Masry (joué par Amir Karara), qui vit dans le quartier de Karmooz à Alexandrie. Masry combat de nombreuses batailles et sauve une fille d'être violée. «Harb Karmooz» célèbre le fameux acteur anglais Scott Adkins, surnommé «Boyka», lors de sa première apparition dans le cinéma égyptien, aux côtés de Karara, Mostafa Khater, Ghada Abdel Razek, Bayoumi Fouad, Fathy Abdel Wahab et Rogina, entre autres. «Harb Karmooz» est écrit par Mohamed El-Sobky et réalisé par Peter Mimi.

 

 

2- Leilet Hana w Sorour (La nuit de Hana et de Sorour)

 

Mohamed Emam a réussi à décrocher le deuxième rang avec son film d'action-comédie «Leilet Hana w Sorour» qui a atteint environ 20 millions de L.E. Le film raconte l'histoire d'un homme d'affaires nommé (Sorour) qui est forcé d'échapper à un gang avec sa femme (Hana) puis soudainement il doit affronter la tête du gang.

Le film met en vedette Mohamed Emam, Yasmine Sabry et Farouk El-Fishawy, entre autres. «Leilet Hana w Sorour» est écrit par Mustafa Sakr et Mohamed Ezzeldin et réalisé par Hussein El-Manbawy. «Leilet Hana w Sorour» est la deuxième collaboration réussie pour Emam et Sabry après le film «Gahim fel Hend» (Enfer en Inde). Il semble que ce duo commence à gagner en popularité.

 

3- Alb Omo (le cœur de sa mère)

 

Le duo comique Chico et Hisham Magued s'est emparé du troisième rang avec leur film comique «Alb Omo» en réalisant environ 7,5 millions de L.E. Un chef d'un gang appelé Magdi Takhtoukh se bat dans un combat où il est gravement blessé et a besoin d'une transplantation cardiaque. En même temps, la mère d'un jeune homme nommé Younis meurt; les médecins décident de transférer le cœur de cette femme à Takhtoukh pour lui sauver la vie. Le plus drôle est que Takhtoukh commence à traiter Younis avec tendresse comme s'il était sa mère.

Le film met en vedette Chico, Hisham Magued, Nour Kadry, Dalal Abdel Aziz, Bayoumi Fouad et Mohmed Tharwat. «Alb Omo» est écrit par Tamer Ibrahim, Ahmed Mohy et Mohamed Mohamady et réalisé par Amr Salah.

 

 

4- El-Abla Tamtam (Mme Tamtam)

 

Le film familial «El-Abla Tamtam» revendique le quatrième rang en réalisant environ 5,7 millions de L.E. L'histoire du film tourne autour de l'évasion d'un groupe de prisonniers à travers un tunnel souterrain secret. Quand ils se retrouvent dans une école, ils décident de rester là mais Tamtam, une enseignante à l’école, les confronte de manière comique.

«El-Abla Tamtam» a pour vedettes Yasmine Abdel Aziz, Bayoumi Fouad, Hisham Ismail, et Hamdy El-Merghany. Le film est écrit par Ayman Wattar et réalisé par Aly Idris. Abdel Aziz continue dans la même ligne en présentant des films qui ciblent la famille et les enfants.

 

 

5- Karma

 

Le dernier rang est allé au film «Karma» qui a réalisé environ 4 millions de L.E. Le film tourne autour de deux personnes qui ne se croisent jamais, mais ont des circonstances de vie communes. «Karma» a pour vedettes Amr Saad, Zeina, Ghada Abdel Razek, Souheir El-Ghadban, Khaled El-Sawy, Wafaa Amer, Magued El-Masry, Dalal Abdel Aziz, Magdy Kamel, Ehab Fahmy, Mostafa Darwish, Hassan Harb et le jeune enfant Birla. «Karma» abrite également un groupe notable d'hommes de médias égyptiens, qui agissent pour la première fois tels que Youssef Al-Hussieny, Khaled Tallima et Omar Zahran.

Le film marque le retour du célèbre réalisateur égyptien Khaled Youssef à la réalisation après sept ans de pause. A noter que c’est lui qui a aussi écrit l’histoire du film. «Karma» marque également la quatrième collaboration de Youssef avec Amr Saad, la sixième avec Ghada Abdel Razek et la troisième avec Wafaa Amer.

en relation