Nestle

L’éléphant arrogant

Dr Nesrine Choucri Samedi 02 Juin 2018-14:49:21 Shéhérazade raconte
L’éléphant arrogant
L’éléphant arrogant

Shéhérazade raconte tous les soirs des histoires au roi. Des histoires qu'elle a regroupées du fond de l'Egypte, mais qui sont riches en morale. Aujourd'hui, elle raconte l'histoire de l’éléphant arrogant.

Il était une fois une reine de fourmis qui veillait toujours à protéger sa colonie et y installer de l’ordre. Cette fourmi était toujours protectrice de ses serviteurs et de son genre. Un jour, les fourmis sont parties dans la forêt pour s’approvisionner en nourriture. Marchant en file indienne, elles ont transporté sur leurs dos des petits morceaux de nourriture bien choisis. Habituées à faire leur travail de manière ardue, les fourmis  allaient toujours de l’avant et tout se faisait minutieusement.

Soudain, un troupeau d’éléphant est arrivé sur les lieux, le roi des éléphants marchait avec beaucoup d’assurance écrasant tout sur son chemin et n’a même pas épargné une dizaine de fourmis qui périrent sous son poids.

La reine des fourmis s’est fâchée et va à la rencontre du roi des éléphants. « Ton poids aussi lourd qu’une montagne devrait épargner les autres créatures de ton mal. Mais, tu sembles ne pas réfléchir aux autres. Tu avances sans prendre en considération les vies que tu brises », a-t-elle crié. L’éléphant sort de son univers lunatique et cherche à percevoir d’où vient cette voix coléreuse, quand finalement, il voit la fourmi. Il se tourne vers elle. « Que veux-tu donc ? » lui dit-elle. «Tu as écrasé une dizaine de fourmis sans même t’en rendre compte. Tu poses les pieds où tu veux et tu t’en fiches. La prochaine fois, je ne vais pas le permettre», a-t-elle martelé.

Alors, l’éléphant commence à rire devant la colère de la fourmi. Et, lui dit : « Et si je le répète que pourrais-tu faire pauvre petite fourmi à un animal énorme comme moi ? Rien ». Il part en riant et laisse la fourmi rouge de colère. La reine des fourmis se sentait alors humiliée. « Pour qui se prenait-il ? » S’il est roi, elle est aussi reine. Elle devait riposter. Elle a alors réuni ses conseillers pour riposter. Riposter au plus vite pour inculquer une bonne leçon à tous les animaux de la forêt.

Elle part avec son armée de fourmis à la rencontre du troupeau d’éléphants. Se cachant, elle se faufile entre les éléphants. Sa petite taille lui accorde une sorte d’invisibilité. Elle monte sur le dos du roi des éléphants, se glisse dans ses oreilles et commence à le mordre. Le roi des éléphants appelle au secours. Sa femme, sa tribu sont venues à son secours. Mais rien à faire. Nul ne pouvait le sauver de cette créature en miniature. Puis, les autres fourmis ont commencé à escalader les autres éléphants pour les faire souffrir autant.

La reine des fourmis a dit au roi des éléphants : « Que pourrais-tu faire pauvre fourmi ?  Tu te rappelles de ta moquerie. Sais-tu maintenant ce que je peux faire ? »

L’éléphant a commencé à crier : « Arrête s’il te plaît. Je demande de la pitié ».

La fourmi : « Si tu veux de la pitié, tu dois savoir que toute créature si faible soit-elle peut se défendre ».

L’éléphant lui dit : « J’ai bien compris cette leçon, tout le monde peut se défendre. Je n’aurais jamais dû être aussi arrogant. J’étais injuste à votre égard, et je suis prêt à vous compenser. Je vous apporterai d’énormes quantités de nourritures. Je vous promets paix et sécurité ».

La fourmi a dit : « Nous n’avons besoin d’aides de personne. Nous travaillons sérieusement et Dieu nous accorde son support ».

L’éléphant a remercié la fourmi pour ses conseils d’or et s’est excusé.

A partir de ce jour, les fourmis ont vécu en paix dans la forêt. Et, tous les animaux ont bien compris qu’il ne faut jamais les fâcher.

La faiblesse cache souvent une force qui se libère au bon moment.

en relation