L’ANE salue l’esprit patriotique des Egyptiens

Jeudi 29 Mars 2018-20:30:04 Présidentielle
L’ANE salue l’esprit patriotique des Egyptiens
L’ANE salue l’esprit patriotique des Egyptiens

Au troisième et dernier jour de l’élection présidentielle, une affluence plutôt "jeune" s'est fait remarquer par rapport aux deux jours précédents. Ce n'est pas un constat surprenant puisque les jeunes ont souvent tendance à remettre les choses au dernier moment. Grands nombres de jeunes ont effectivement fait la queue hier devant les bureaux de vote qui ont ouvert leurs portes à 9h00 du matin. L'Autorité Nationale des Elections (ANE) a refusé la prolongation de  l'horaire du scrutin au-delà de 21h00. Le dernier jour a été marqué par le calme tout comme les deux premiers jours de la présidentielle.  L'ANE avait exhorté  les Egyptiens qui n'avaient pas encore voté à se réviser en ces termes "Allez jusqu'au bout du chemin ! Pendant les deux jours précédents du scrutin, vous avez donné un exemple parfait de patriotisme, vous avez adressé un coup dur aux forces du mal qui complotent contre notre patrie". Et de poursuivre lors d'une conférence de presse tenue hier mercredi que les Egyptiens sont capables de concrétiser leur volonté et de déterminer leur sort, en refusant l'immixtion de qui que ce soit dans leurs affaires intérieures, et en faisant fi des appels subversifs des détracteurs de la nation.

 L'ANE a par ailleurs tenu à  remercier et saluer les juges d'Egypte pour avoir endossé une énorme responsabilité, tout comme la police et l'armée égyptiennes qui ont sécurisé les élections depuis leur démarrage jusqu'à la dernière minute. "Les juges s'engagent devant Dieu à annoncer rien que la réalité comme voulue et exprimée par le peuple", a encore souligné l'ANE. "Votre participation massive à la présidentielle 2018 a poussé les ennemis de la nation à répandre des rumeurs et des mensonges concernant le processus électoral espérant ainsi insuffler paresse et passivité aux gens", a indiqué l'ANE lors de la conférence de presse hier, avant de sommer les auteurs de tels "crimes électoraux" de graves sanctions. L'ANE a en revanche présenté ses profonds remerciements aux médias ayant assuré une couverture exhaustive et objective du processus électoral.

"Il ne reste plus que quelques heures avant la fermeture des bureaux de vote", avait plus tôt dit l'ANE, appelant ceux qui ne s’étaient pas encore rendus aux urnes d'aller s'acquitter de leur devoir civique, question de participer aux "noces démocratiques" en Egypte et de braver les terroristes. 

Le président de l'Autorité Nationale des Elections (ANE), le juge Lachine Ibrahim a affirmé, hier mercredi, que la participation massive à la présidentielle accorde un grand soutien aux efforts de développement et appuie l'Etat dans son combat antiterroriste. L'ANE avait fourni toutes les installations et les facilités nécessaires pour le bon déroulement du processus électoral, afin d'encourager les électeurs à participer à la présidentielle.  "Les habitants du Nord-Sinaï ont adressé un important message au monde affirmant leur attachement à la paix et à la stabilité de la patrie", a signalé M. Ibrahim. Et d'indiquer que la bonne affluence des électeurs aux bureaux de vote au Nord-Sinaï reflète la stabilité sécuritaire dans le gouvernorat. La participation massive à la Présidentielle donne un message fort au monde, a-t-il en outre dit.

Le chef d'état-major des Forces armées égyptiennes, le général de division Mohamed Farid, avait quant à lui indiqué que la participation massive aux élections présidentielles 2018 représente un pied de nez au terrorisme, un défi à ceux qui veulent du mal à la patrie. Le général de division avait salué l'esprit patriotique des Egyptiens et leur sens de responsabilité, appréciant à titre particulier les habitants du Sinaï qui avaient brillamment participé au scrutin présidentiel, bravant ainsi la menace terroriste, en descendant en grands nombres dans la rue pour remplir leur devoir civique.

Il importe de signaler qu'une délégation du Parlement arabe sous la conduite de son vice-président Abou Salah Chalabi avait également fait le tour de plusieurs bureaux de vote dans les quartiers de Mohandessine, d'Imbaba, d'Agouza afin de suivre le déroulement du scrutin. Et de commenter que le scrutin se déroulait de manière très organisée et que le dispositif de sécurité mis en place était magnifique. "L'Egypte a prouvé au monde sa détermination à aller de l'avant", a-t-il indiqué.

De même, la secrétaire générale adjointe de la Ligue Arabe et chef de la mission de la Ligue chargée de l'observation de la présidentielle 2018 Hayfaa Abou Ghazala avait salué mercredi la scène électorale honorable et méritoire qu'a dépeinte le peuple égyptien en faisant la queue devant les bureaux de vote. Lors de son observation du bureau de vote à l'école préparatoire pour garçons Abdallah Al-Nadim pour suivre le processus électoral, la secrétaire générale adjointe avait affirmé que l'affluence des citoyens au dernier jour visait le soutien et la défense de l'Egypte. Elle avait salué le rôle honorable joué par l'ANE dans l'observation et l'organisation des élections. Pour sa part, le gouverneur d'Alexandrie s'était enquis du déroulement du processus électoral et avait souligné l'importance de faciliter le processus de vote, notamment pour les vieillards et les handicapés.

D'autre part, la députée Dalia Youssef, membre du Conseil des députés du parti "Avenir d'une Patrie" (Mostaqbal Watan) avait pris part à la tournée de la délégation d'observateurs américains. La délégation s'était rendue dans quatre bureaux de vote à Qowessna.  Dans des déclarations à la presse, Mme Dalia Youssef avait assuré que la délégation américaine s'était déjà rendue aux quartiers de Sayyeda Zeinab et Choubrah. Après Qowessna à Ménoufiya, la délégation s'était rendue au troisième et dernier jour du scrutin dans le gouvernorat de Guiza. Les observateurs américains avaient constaté que le nombre des femmes aux urnes dépassait celui des hommes. Et de renchérir que les habitants du gouvernorat de Ménoufiya sont les plus sensibilisés politiquement. Ils avaient également remarqué que les habitants de Ménoufiya sont majoritairement pro-Sissi. Interrogés sur leurs choix, ils avaient répondu estimer que le Chef de l'Etat actuel avait réussi au cours de son premier mandat d'où leur volonté de le réélire. Des habitants de Ménoufiya avaient reconnu que le prix à payer était lourd au cours de la dernière période, signalant toutefois que la conjoncture économique s'est en général améliorée.   

en relation