L’Autorité de contrôle financier avalise la création d’un centre régional de finance durable en Egypte

Test Acount Mardi 15 Octobre 2019-17:22:26 Actualités
Le président de l’Autorité de contrôle financier, Mohamad Omrane
Le président de l’Autorité de contrôle financier, Mohamad Omrane

 

Le président de l’Autorité de contrôle financier, Mohamad Omrane (photo) a annoncé hier lundi que le conseil d’administration de l’Autorité avait avalisé le projet de résolution stipulant la mise en place d’un centre régional de finance durable et sa transmission au Premier ministre pour prendre les mesures nécessaires en vue de promulguer un décret en ce sens. Ceci dans le but d’accélérer la transformation vers l’économie verte et durable, installer une base d’information et de recherche pour aider les autorités et les sociétés à prendre des décisions permettant de concorder avec les normes écologiques et sociales dans notre entourage africain et au Moyen Orient. “Le centre régional de finance durable constitue une des initiatives lancées par l’Autorité pour réaliser les objectifs des Nations Unies pour le développement durable 2030 et la vision de l’Egypte 2030, afin d'aller de pair avec les développements d’ordre mondial dans le but de cristalliser des solutions plus flexibles, compte tenu des scénarios de changement climatique, de pénurie de ressources et du besoin impérieux du développement économique et social global”, a révélé M. Omrane dans un communiqué publié lundi, a rapporté la MENA.

Le centre, a-t-il précisé, doit jouer un rôle influent dans l’orientation des investissements mondiaux vers les projets “amis de l’environnement” dans le cadre de la nouvelle capitale administrative et frayer la voie à la répétition des expériences réussies en matière de projets verts comme à titre d’exemple la ville Bebane. M. Omrane a de même mentionné que ce projet émane du rôle axial de l’Egypte partant de sa présidence de l’Union Africaine, pour œuvrer étroitement avec les pays africains en vue de consolider les objectifs de développement durable et de les rendre appropriés à l’agenda de l’Union Africaine 2063.

Et M. Omrane de conclure que le projet englobe la réalisation de nombre d’objectifs avec en tête la sensibilisation au développement durable, la consolidation de la culture de l’économie verte dans les secteurs financiers, la fourniture du soutien technique et des consultations aux investisseurs et aux organes gouvernementaux censés réaliser les objectifs de développement durable.

en relation