L’Egypte réclame un accord juridique sur le remplissage du Barrage de la Renaissance

Test Acount Vendredi 20 Novembre 2020-18:11:56 Actualités
Réunion des ministres des A.E. et de l’Eau d’Egypte, du Soudan et d’Ethiopie
Réunion des ministres des A.E. et de l’Eau d’Egypte, du Soudan et d’Ethiopie

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choucri, et le ministre de l'Irrigation et des Ressources hydrauliques, Dr Mohamed Abdel Aati, ont participé à la réunion à six des ministres des Affaires étrangères ainsi que de l’Eau d’Egypte, du Soudan et d’Ethiopie, qui s’est tenue jeudi, selon la presse locale.

La réunion, présidée par l’Afrique du Sud qui assume la présidence tournante de l’Union africaine (UA), a examiné le dossier des négociations en cours sur le Barrage éthiopien de la Renaissance (GERD), effectuées sous les auspices de l’UA.

Lors de la réunion, l’Egypte a mis l’accent sur l’importance de la reprise de ces négociations afin de parvenir, dans les délais les plus brefs, à un accord juridique contraignant sur le remplissage et le fonctionnement du barrage. L’Egypte a fait part de son souhait de participer au prochain round de négociations entre les trois pays, prévu dans les tout prochains jours. Les négociations visent à parvenir à un accord juste et équilibré qui réalise les intérêts communs des trois pays et sauvegarde leurs droits hydriques. 

A noter par ailleurs que le ministre de l’Irrigation et des Ressources hydrauliques, Dr Mohamed Abdel Aati, a discuté avec Claude Nyamugabo Bazibuhe, ministre de l’Environnement et du Développement durable de la République démocratique du Congo, et la délégation qui l’accompagne, en visite au Caire, des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine des ressources en eau, selon la MENA.

Dr Abdel Aati a souligné avoir passé en revue avec le ministre congolais la situation actuelle concernant les négociations sur le Barrage éthiopien de la Renaissance, et la volonté claire du Caire d’achever les négociations, mettant l’accent sur les constantes égyptiennes en ce qui concerne les droits dans les eaux et la réalisation des intérêts de tous dans le futur accord sur ce dossier.

Dans le même contexte, Dr Abdel Aati a décerné au ministre congolais de l’Environnement le bouclier du ministère de l’Irrigation, et ce au terme de la visite de ce dernier en Egypte.

en relation