L’Egypte, seul pays dans la région à maintenir son classement cote de crédit

Test Acount Mardi 11 Août 2020-17:28:34 Actualités nationales
 Le Président Abdel Fattah Al-Sissi
Le Président Abdel Fattah Al-Sissi

 Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a tenu une réunion avec le Premier ministre, Dr Moustafa Madbouli, la ministre du Plan et du Développement économique, Dr Hala Al-Saïd, le ministre des Finances, Mohamed Maït. Et ce, en présence du vice-ministre des Finances chargé des politiques monétaires, Ahmad Kojok, le vice-ministre des Finances chargé du Trésor et le directeur général de la Banque nationale d’investissement (BNI), Mahmoud Montasser, apprend-on de la page officielle du porte-parole de la Présidence.

Le Président a instruit de moderniser et d’achever le système fiscal conformément au calendrier établi, en particulier en ce qui concerne la transformation numérique.

La modernisation du système fiscal s’inscrit dans le cadre de l’approche nationale visant à consolider la bonne gouvernance et la bonne gestion des ressources de l’Etat à travers la numérisation.

La ministre du Plan a fait un exposé des activités de la Banque nationale d’investissement (BNI), qui collabore avec l’Etat à la mobilisation du financement local en faveur de divers projets et qui est aussi un partenaire direct dans des projets nationaux.

La ministre a également fait état du plan d’action du comité ad hoc chargé de superviser le plan de développement administratif et structurel de la BNI. A cet égard, le Président a donné des directives de mener des études et des plans afin d’assurer la bonne gouvernance et le développement de la Banque.

Al-Sissi a également fait le suivi  de la modernisation du système fiscal lors d’une explication donnée par le ministre des Finances. Maït a en outre passé en revue les conclusions des agences internationales de notation sur l’évolution des conjonctures financière et économique à l’échelle mondiale. Il a rappelé que ces agences avaient maintenu à stable la note de l’économie égyptienne. Selon Maït, les agences ont décidé de maintenir la cote de crédit de l’Egypte sans changement. De ce fait, l’Egypte est le seul pays au Moyen-Orient et en Afrique à maintenir son classement. Ce qui concrétise la confiance du secteur des affaires internationales en la performance de l’économie égyptienne.

 

en relation