Nestle

L'Egypte ancienne et l'Afrique noire

Magdi Chaker Jeudi 02 Août 2018-20:32:14 Archéologie
L'Egypte ancienne et l'Afrique noire
L'Egypte ancienne et l'Afrique noire

Au début du Néolithique, des tribus habitaient au nord de la vallée du Nil, où habitaient des tribus sémitiques immigrés de la péninsule arabique. Ceux du Nord préféraient l'agriculture tandis que ceux du sud préféraient le pâturage.

Ils ont réussi à établir rapidement une civilisation prospère voire parfaite. Ils ont aussi  réussi après plusieurs tentatives de relier la vallée du Nil et la Haute-Égypte, dans une unité politique 3200 avant JC.

La civilisation du Delta avait de bons contacts avec les régions d'Afrique du Nord.

Par contre celle de la Haute Egypte en avait avec la Nubie, c'est pourquoi cette dernière liait entre l'Egypte et l'Afrique centrale depuis les premiers âges

Les Egyptiens et les Nubiens étaient au même niveau de civilisation tout au long de la période néolithique.

L'époque de la première dynastie était marquée par l'intêret accordé à la Nubie; tous les rois ont orienté leurs efforts pour s'en emparer. Il y a une gravure pour le  3ème roi de la première dynastie sur le sommet du mont Sheikh Soliman, au sud de Wadi Halfa, on voit sur la gravure le roi et sous ses pieds un certain nombre de cadavres et l’image d'un homme les bras attachés tenant un arc, symbole des hommes nubiens. La Nubie a été appelée Ta-seti [ le pays de l'arc]. L'arc est encore utilisé jusqu'à nos jours dans les danses traditionnelles.

Croyant en l'immortalité,l'Égyptien ancienconstruisait son tombeau, l'approvisionnait avec tout.  La mort représentait la séparation entre le support matériel et les éléments immatériels ; le ba et le ka qui joueraient un rôle important après la mort.

Beaucoup d'idées sont transmises au peuple africain surtout les Ghanéens et les Nigérians qui eux-aussi croyaient en l'immortalité. Ils pratiquaient les mêmes rituels de la momification comme les Egyptiens anciens ainsi que le quarantième. Les Africains ont réalisé quelques essais primitifs de la momification qui  n'étaient pas à la hauteur de celle faite par les Egyptiens. Même l'idée de la royauté en Egypte et l'idée de la Sainte Mère, dont le fils obtient son droit sacré à s'asseoir sur le trône, étaient répandues  dans la plupart des tribus à l'Ouest de l'Afrique. Cela était lié à la vie agricole; il était le responsable de l'abondance de la pluie, de l'agriculture et du bien-être des habitants. Ajoutant aussi à ces idées; à l'époque préhistorique, les Egyptiens avaient l'habitude de tuer leur roi après une certaine période. Cette habitude égyptienne était remplacée par une autre où une corde est enroulée autour d'un taureau fort, et il est signé sur le sol, ainsi qu'un certain nombre de serviteurs et les sacrifiant pour servir leur roi dans une autre vie avant de les remplacer par des statues.

Grâce aux voyages commerciaux et militaires en Egypte, notamment le voyage d'Hatchepsout au pays de Poun, de nombreuses croyances et traditions égyptiennes se sont répandues et subsistent encore aujourd'hui dans les régions africaines.Certains des outils quotidiens utilisés ressemblent encore à ceux utilisés par les anciens Egyptiens.

 

en relation