Nestle

L'eau un trésor précieux et un élément purificateur

Dr Nesrine Choucri Lundi 03 Décembre 2018-11:02:35 Chronique et Analyse
L'eau un trésor précieux
L'eau un trésor précieux

La cité balnéaire de Charm Al-Cheikh a abrité la conférence sur la biodiversité ou la diversité biologique. Une occasion pour discuter autour de la nature, les moyens de la protéger et de lutter contre la pollution. Il y a un mois déjà précisément au mois d'octobre, la semaine de l'eau du Caire", a été organisée sous les auspices du président Abdel Fattah Al-Sissi, et a abordé le thème des eaux transfrontalières. Cette semaine avait porté entre autres sur la gestion des eaux transfrontalières qui a été abordée en détail par des experts internationaux qui ont proposé des moyens d'optimiser les ressources hydriques.

 

L'eau est une source de purification et de vie. Les larmes qui purifient notre cœur ne sont-elles pas de l'eau salée? Et, l'eau des rivières et des lacs qui coulent partout et qui donne la vie. Nul ne peut nier que l'eau est l'essence de la vie et que sans elles, nous vivrons dans un désert. Alors comment préserver ce trésor bleu si précieux?

En effet, il y a quelques techniques pour éviter le gaspillage des eaux. La chasse aux fuites. C’est la première étape pour répondre à la question : Comment faire pour éviter le gaspillage de l’eau ? Jugez par vous même : un robinet qui goutte? Une chasse de wc qui fuit? Un moyen rapide de détecter toute fuite, consiste à effectuer un relevé de compteur le soir puis de recommencer le matin avant toute utilisation d’eau. S’il y a une différence c’est qu’il y a une fuite. En comparant la consommation d’eau d’une famille qui ne se soucie guère des économies et d’une famille attentive, la différence peut aller jusqu’à 60% !! Reste à déterminer où se situe la fuite… Rien de plus simple, pour un robinet généralement cela se voit et s’entend. Pour la chasse d’eau, même si rien ne se voit, un filet d’eau peut couler le long de la paroi. Dans ce cas, il suffit de verser un liquide alimentaire coloré dans le réservoir. Puis, de regarder avec attention si cette couleur ne se retrouve pas dans le wc alors que vous n’avez pas tiré la chasse.

Éviter de laisser couler l’eau inutilement. Fermer le robinet quand on se brosse les dents. On peut éventuellement utiliser un gobelet. Cela permet d'économiser une dizaine de litres. Si on fait la vaisselle à la main, laisser couler consomme jusqu'à 200 litres par vaisselle. Il est plus économe de remplir les deux bacs de l’évier. Couper l’eau sous la douche quand on se savonne. Chaque minute sans eau permet d’économiser plusieurs litres.

Prenez une douche plutôt qu’un bain. Un bain consomme plus de 100 litres d’eau. Une douche est plus économique, sauf si on traîne un peu sous l'eau... Tout dépend du pommeau et du type de douche que l’on utilise, mais 10 minutes de douche peuvent consommer plus d’eau qu’un bain. On opte donc pour une douche courte. En plus d'économiser de l'eau, on consomme moins d'énergie car il faut chauffer moins d'eau. Remplacer un bain par une douche une fois par semaine, c'est une économie de 160 kWh par an!

Quand on parle de l'eau, il n'y a pas uniquement le gaspillage. Il y a aussi les vertus de l'eau pour la santé de l'être humain en général. C'est pourquoi, il faut préserver cette perle précieuse. L'eau est indispensable à notre organisme. Vous buvez celle du robinet ou peut-être achetez-vous même de l'eau en bouteilles. Mais connaissez-vous réellement cette boisson? Si tout le monde sait qu'il important de bien s'hydrater, les questions sur l'eau restent nombreuses. Faut-il vraiment boire 1,5 litre d'eau par jour ? Quelle est la quantité d'eau dans les aliments ou encore comment équilibrer la perte en eau de l'organisme ? L'eau est le principal constituant des êtres vivants et représente environ 60 % de notre poids. Elle est nécessaire à la vie de nos cellules et permet la circulation du sang. Ainsi, une bonne hydratation quotidienne prévient les calculs rénaux et les infections urinaires. Au contraire, une déshydratation importante peut être grave et même entraîner la mort, surtout chez les personnes les plus fragiles (seniors, nourrissons, malades). Il est donc essentiel de bien s'hydrater. Tout d'abord, il faut rajouter à l'eau que nous buvons l'eau qui est absorbée lors de l'ingestion des aliments. Au total, l'organisme a besoin de 2 à 2,5 litres par jour pour bien fonctionner (eau ingérée + eau absorbée). Côté boisson, il est donc conseillé de boire entre 6 et 9 verres d'eau par jour, soit entre 1 et 1,5 litres d'eau, l'équivalent d'une grande bouteille d'eau minérale. Dans tous les cas, l'objectif est de maintenir l'équilibre entre l'absorption d'eau et son élimination par les urines, la transpiration ou encore la respiration.

Mais, l'eau a des vertus également purifiant notre âme. En effet, « Le travail psychocorporel en eau chaude permet d’accéder à un matériau psychique enfoui au coeur du corps, en douceur et selon le degré de maturité de chacun. On peut considérer la piscine d’eau chaude comme une sorte de mûrissoir. Ainsi, ce travail ressemble à celui d‘un rêve. Il ne reste plus qu’à cueillir les éléments qui consentent à se faire prendre. Puis comprendre.

Ce travail à température du corps humain s’effectue en douceur. A mesure que l’on s’accoutume et devient capable de se détendre et d’explorer diverses possibilités d’évolutions et d’expressions aquatiques et subaquatiques, des contenus de conscience se présentent, sur le mode classique de l’association libre et de la présence à soi. Ces dernières sont amplifiées par la dimension psychocorporelle d’une sorte de relaxation relationnelle multiforme, dans le cadre d’une attention soutenue. Toujours en relation, porté, bercé, protégé, immergé dans une enveloppe amie s’adressant directement au moi-peau, on va pouvoir explorer progressivement une situation de déséquilibre permettant de jouer avec les repères habituels du temps, de l’espace et de la pesanteur, et ainsi d’ouvrir un nouvel espace psychique. Cette nouvelle exploration se fera avec toute l’assistance nécessaire et en toute sécurité. Les personnes craignant l’eau ont souvent la bonne surprise de constater qu’elles finissent par acquérir, à leur rythme, dans ce contexte protégé, une sécurité suffisante. Tout ce travail requiert une conduite délicate, bien tempérée, équilibrée et équilibrante.

 

 

 

en relation