Nestle

La Ligue arabe dénonce la fermeture du bureau de l’OLP à Washington

Test Acount Mercredi 12 Septembre 2018-16:15:37 Actualités
Le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit s’entretenant avec le commissaire général de l'UNRWA Pierre Krähenbühl
Le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit s’entretenant avec le commissaire général de l'UNRWA Pierre Krähenbühl

Le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit a dénoncé hier mardi dans un communiqué la décision de l'administration américaine de fermer le bureau de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) à Washington. Il a indiqué que la décision intervenait dans le cadre d'une longue série de politiques américaines injustes envers les Palestiniens, visant à vider de son sens la cause palestinienne. L'administration américaine actuelle dévoile un parti pris total pour Israël, et ce, depuis sa reconnaissance de Jéruslame-Est (Al-Qods) comme capitale d’Israël et le transfert de son ambassade à Al-Qods en mai dernier, a noté M. Aboul Gheit.

Le porte-parole du secrétaire général de la Ligue, Mahmoud Afifi a dit que le Conseil de la Ligue devrait tenir ultérieurement sa réunion régulière au niveau ministériel, ajoutant que les questions liées à la cause palestinienne seraient en tête des sujets inscrits à l'ordre du jour ainsi que les conséquences de la dernière décision américaine concernant la fermeture du bureau de l'OLP à Washington.

Dans le même contexte, une réunion spéciale s’est tenue en marge de la réunion ministérielle pour examiner la crise financière de l'UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient).

Les ministres arabes des Affaires étrangères ont débattu les répercussions de la crise de l'UNRWA, à la demande de la Jordanie. Cette assemblée a porté sur la discussion du déficit financier qu'affronte l'UNRWA à la suite de la décision américaine de suspendre son financement, ce qui exige la recherche d'autres moyens financiers afin de soutenir l'agence. Le commissaire général de l'UNRWA, Pierre Krähenbühl a jeté la lumière sur sa situation financière et de ses besoins, ainsi que l'impact de la décision des Etats-Unis sur les réfugiés palestiniens.

 

en relation