La SG du sommet Afrique-France loue l’expérience égyptienne dans le domaine des infrastructures

Test Acount Lundi 11 Novembre 2019-13:11:22 Actualités nationales
La Secrétaire générale du sommet Afrique-France, Stéphanie Rivoal avec la ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, Dr Sahar Nasr
La Secrétaire générale du sommet Afrique-France, Stéphanie Rivoal avec la ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, Dr Sahar Nasr

La Secrétaire générale du sommet Afrique-France, Stéphanie Rivoal, est actuellement en visite en Egypte pour effectuer des entretiens avec le gouvernement égyptien sur les préparatifs du sommet Afrique-France  en juin 2020. Le sommet se concentrera sur les villes durables. Stéphanie Rivoal a indiqué que des Chefs d’Etat et de gouvernement y prononceront des allocutions, ajoutant que le sommet réunira des hommes d’affaires de tout le continent. La SG a loué l’expérience égyptienne dans le domaine des infrastructures, notamment dans les villes durables et intelligentes et la transformation numérique, avec la présence d’opportunités d’investissement disponibles dans ce domaine pour le secteur privé.

La France accorde une priorité au renforcement de ses relations stratégiques avec les pays africains, dont notamment l’Egypte qui préside l’Union africaine cette année, a dit Mme Rivoal lors d’une rencontre, vendredi, avec la ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, Dr Sahar Nasr.

Des invitations ont été adressées à environ mille investisseurs qui représentent les grandes sociétés et les petites et moyennes entreprises, a-t-elle rappelé, indiquant que des femmes d’affaires y participeront largement. Dans le cadre du sommet, les entreprises françaises et africaines échangeront leurs expériences en matière de construction de villes durables, selon la Secrétaire générale du sommet Afrique-France.

De son côté, la ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, a affirmé que l’Egypte tient à renforcer ses relations avec la France aux niveaux économique, de développement et d’investissement, soulignant l’importance de ce sommet pour présenter les opportunités d’investissement en Afrique aux investisseurs français. L’Egypte, qui préside l’Union africaine, tient à attirer les investissements étrangers en Afrique, notamment dans le domaine de l’infrastructure, et à renforcer l’intégration régionale à la lumière des potentiels dont dispose l’Afrique en matière d’industrialisation, d’agriculture, d’entrepreneuriat et de petites et moyennes entreprises, a-t-elle poursuivi, louant les expériences réussies des investissements français en Egypte, qui ont atteint 5,2 milliards de dollars.

La ministre a signalé que 160 entreprises françaises opèrent en Egypte, faisant état d’un portefeuille de coopération d’un milliard d’euros avec la France dans les domaines des transports, de l’électricité, des petites et moyennes entreprises, de l'habitat, du développement urbain, de l’agriculture, de la santé et de l’environnement.

Le total des fonds présentés par l’Agence française de développement au gouvernement égyptien dans le cadre du mémorandum d’entente sur le partenariat stratégique en matière de développement social et économique durant la période allant de 2019 à 2023 a atteint un milliard d’euros, a-t-elle dit.

La ministre de l’Investissement a invité l’ambassadrice Stéphanie Rivoal à participer au Forum Afrique 2019, qui se tiendra les 22 et 23 novembre en cours dans la nouvelle capitale administrative sous les auspices du Président Abdel Fattah Al-Sissi.

 

en relation