La belle renaissance de Denis Cheryshev

Test Acount Mardi 10 Juillet 2018-13:54:05 Mondial 2018
Auteur d'une belle Coupe du Monde avec la sélection russe, le joueur de Villarreal revenait de très loin, selon un analyse de Foot Mercato
Auteur d'une belle Coupe du Monde avec la sélection russe, le joueur de Villarreal revenait de très loin, selon un analyse de Foot Mercato

Été 2015. Après une très bonne saison du côté de Villarreal, où il a fait les dégâts sur le flanc gauche du 4-4-2 de Marcelino avec 10 passes décisives et 4 réalisations en 26 apparitions (il avait été blessé en début de saison), l’avenir s’annonçait brillant pour Denis Cheryshev. Le Russe, qui a fait toutes ses classes en Espagne, revenait ainsi au Real Madrid, club possesseur de ses droits, où on le voyait comme un potentiel joker de luxe très intéressant pour Rafael Benitez. Seulement, la sauce n’a pas pris à Madrid, et on se rappelle de ce malheureux épisode qui a provoqué l’élimination du club de la capitale, le joueur ayant été aligné alors qu’il était suspendu.

Au mercato hivernal, il est prêté à Valence, où, après de nouveaux pépins physiques, réalise quelques apparitions convaincantes mais sans plus. Sa saison 2016/2017, où il signe son retour à Villarreal, est elle aussi compliquée, aussi marquée par des pépins physiques, et il ne participe qu’à 11 rencontres de championnat. Cette saison 2017/2018, après que le Sous-Marin Jaune ait définitivement acquis ses droits, a été marquée par quelques entrées en jeu intéressantes, la plupart du temps en sortie de banc. On peut donc le dire, Cheryshev n’a pas su confirmer, avec des circonstances atténuantes : des problèmes de blessures récurrents.

Mais Stanislav Tchertchessov, le sélectionneur de la Sbornaya, lui a fait confiance et n’a pas hésité à l’appeler pour ce rendez-vous mondialiste. Et le joueur lui a bien rendu la confiance. Face à l’Arabie Saoudite, il a démarré sur le banc, entrant en première période pour remplacer un Dzagoev blessé. Un doublé, et de belle facture, pour bien lancer les siens dans la compétition (5-0). Il récidive ensuite face à l’Egypte lors de la deuxième rencontre des poules, faisant trembler les filets une fois (3-1). Face à l’Uruguay, il reste muet, en huitièmes face à la Roja, il ne joue pas d’entrée, mais il s’offre un superbe but contre les Croates en quarts samedi soir, malheureusement insuffisant pour permettre à sa nation de se hisser en quarts.

De quoi poser des questions sur son avenir, forcément, puisqu’à Villarreal, il n’a pas un statut d’indiscutable et que le club a recruté du lourd pour son secteur offensif ces dernières semaines. Le Sous-Marin Jaune peut se frotter les mains, puisqu’après ses performances pendant le Mondial, sa cote a probablement grimpé de façon affolante. Une grosse vente pour un joueur pas forcément indispensable donc, et selon El Periodico Mediterraneo, Fenerbahçe serait très intéressé. Le média précise d’ailleurs que le club sera à l’écoute de toute offre, et que les prétendants devront mettre la main à la poche...

en relation