La fête de Pâques retrace les belles couleurs du printemps

Dr Nesrine Choucri Dimanche 08 Avril 2018-13:45:30 Chronique et Analyse
La fête de Pâques retrace les belles couleurs du printemps
La fête de Pâques retrace les belles couleurs du printemps

Chatoyante et ensorcelante est la brise du printemps qui revient avec ses couleurs et ses saveurs. Le printemps change le goût âpre de notre vie. C’est dans l’espoir de joie, d’euphorie et de quiétude que les Egyptiens attendent cette saison. Cette année, le printemps souffle ses brises et annonce la fête de Pâques.

 

La fête de Pâques retrace les belles couleurs de l’arc-en-ciel en enivrant par leur particularité les cœurs éblouis des Egyptiens. Un havre de paix pour les personnes qui sont en quête de quiétude. Depuis plusieurs jours, les Chrétiens d'Egypte se préparent à cette occasion. Durant la Semaine Sainte, le Pape Tawadros II a présidé la prière sacrée de «baskha» (Pâques) à l'église de MarMina au couvent de MarMina près d'Alexandrie. El-Baskha est la même forme grecque du terme hébreu Pesah qui signifie le passage et elle est donnée aux prières de la Semaine Sainte avant Pâques. Les prières d’El-Baskha sont connues par une présence énorme des fidèles à l’Eglise. Il s’agit d’un moment où les fidèles se coupent du monde et de ses plaisirs pour invoquer Dieu.

Au cours de cette période, l'Eglise est couverte en noir en guise de commémoration de la souffrance de Jésus. La Semaine Sainte est la semaine qui, à la conclusion du Grand Carême, suit le Samedi de Lazare, jusqu'à la célébration des Pâques. Le Samedi de Lazare met fin au Grand Carême. Cette célébration commémore la ressuscitation de Lazare et la promesse de la résurrection universelle pour tous. Le Samedi de Lazare est un pont vers la Semaine Sainte durant laquelle l’Eglise se remémore les derniers jours du Christ avant sa passion, sa crucifixion et sa résurrection. Cette anticipation des offices donne au fidèle l'impression que le monde est en labeur, sens dessus dessous, à cause de la passion que notre Seigneur a endurée pour notre salut. Bien que cette pratique soit inhabituelle pour les contemporains, elle est canonique et correspond à la définition biblique selon laquelle le jour commence au coucher du soleil.

Le premier jour de la Semaine Sainte commence avec les Vêpres du samedi soir qui conduisent le lendemain matin, dimanche, à la célébration de «l'Entrée de Jésus à Jérusalem», appelée le Dimanche des Rameaux. Alors que le Christ fait son entrée triomphale à Jérusalem, son royaume sur Terre est proclamé sous les rameaux (les branches de palmiers).  Le Vendredi Saint débute avec la lecture des Heures Royales qui nous portent aux Vêpres de l’après-midi, lorsqu’on célèbre la déposition du corps du Christ de la Croix. Le Samedi Saint, on célèbre les Vêpres et la Divine Liturgie de Saint Basile, ponctués de lectures des Psaumes et d’hymnes de la Résurrection qui parlent de la descente du Christ aux Enfers, célébrés comme la «Première Résurrection» d’Adam et la victoire sur la mort, comme l'explique le site de l'Eglise copte orthodoxe.  

Tout au long de cette semaine, les Chrétiens d'Egypte se sont rendus dans les églises afin de faire leurs prières. Le Dimanche de Pâques est un moment privilégié pour les Chrétiens. Une ambiance de fête s'est affichée timidement le Samedi Saint. Les rues du Caire sont vides et les Cairotes sont soit partis en congés au bord de la mer pour profiter de cette période printanière, soit se sont préparés avant la grande messe du soir. Les préparations sont toujours les mêmes chaque fois, la poursuite d'achats de nouveaux vêtements et la préparation de la bonne cuisine restent les éléments qui ont préoccupé les Chrétiens d'Egypte au cours des derniers jours avant la fête.

A table, les Chrétiens ont préparé des tables succulentes. Et, la viande est le numéro 1 à table, comme une reine entourée de ses sujets. Viande, poulet, pâtes à la béchamel ou à la sauce blanche, et évidemment, le chocolat et les gâteaux de chocolat sont également des hôtes prisés. Et après une privation de 55 jours, les Chrétiens d'Egypte ont pu savourer ces délices dans une ambiance festive et joviale. Que l'Egypte et son peuple soient bénis !

 

en relation